Home Politique Lutte contre le terrorisme au Burkina: le MPP invite les forces vives...

Lutte contre le terrorisme au Burkina: le MPP invite les forces vives de la nation à une franche collaboration

0
Terrorisme au Burkina
Les membres du MPP en conférence de presse

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a appelé les autorités en place ainsi que les forces vives de la nation, à une franche collaboration, afin de sauver le Burkina Faso. C’était lors d’une conférence de presse ce 24 mars 2022 à Ouagadougou. Par la même occasion, le parti des orangers a exigé la libération immédiate et sans condition du Président Roch Kaboré, détenu depuis maintenant deux mois par les militaires au pouvoir. 

Par Tatiana Kaboré

Le MPP a donné sa lecture de la situation sociopolitique du pays ce 24 mars. “Depuis les événements de janvier dernier, c’est la toute première fois que la direction politique de notre parti  renoue avec cet exercice médiatique”, a fait savoir Alassane Bala Sakandé, président du parti.

Après avoir reconnu la complexité de la lutte contre l’insécurité, le MPP dit avoir assumé sa part de responsabilité, “dans une situation qui nous a été imposée depuis les premières attaques en janvier 2016”.

Selon le président de l’ex parti au pouvoir, l’histoire retiendra que le président Roch Kaboré a toujours accordé la priorité à la question sécuritaire. Et ce, à travers « l’augmentation continue du budget alloué à l’armée« .

Alassane Bala Sakandé a invité les autres acteurs de la lutte contre le terrorisme à avoir le courage de se soumettre à un examen de conscience et changer de fusil d’épaule, dans cette guerre contre les groupes armés.

Cela est d’autant plus nécessaire, vu que nous assistons depuis  quelque temps, à une recrudescence des attaques dans plusieurs localités du pays. C’est pourquoi notre parti invite les autorités et les forces vives de la Nation, à une franche collaboration pour sauver le patrimoine Burkina Faso”, a-t-il soutenu.

La libération de Roch Kaboré

24 janvier-24 mars 2022, voilà maintenant deux mois jour pour jour que le MPP n’est plus aux affaires et son candidat à l’élection présidentielle de novembre 2020 Roch Kaboré, est retenue en résidence surveillée, par les éléments du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR).

Une situation qu’a déplorée son parti le MPP ce jeudi 24 mars 2022. Pour le président du parti, Alassane Bala Sakandé, c’est plutôt  une détention et une résidence surveillée.

Pour moi, le président Kaboré, n’est pas en résidence surveillée, mais plutôt en détention. Il n’a plus accès à son téléphone. Depuis le coup d’État, il a été déplacé d’un endroit à plusieurs endroits. Nous, nous appelons ça, une prison”, a-t-il déclaré.

Le président Kaboré ne mérite pas ça”, a lancé M. Sakandé président du MPP.  Pour ce faire, l’ancien président de l’Assemblée nationale a demandé l’élargissement immédiat et sans conditions des visites à l’ancien Président.

Notant avec satisfaction les démarches entreprises par les organisations internationales et sous-régionales notamment la CEDEAO, l’Union africaine en faveur de la libération du président Kaboré, le MPP a profité inviter tous les démocrates et patriotes épris de paix et de justice, à se joindre à lui pour exiger sa libération.

Le Parti a tout de même exprimé sa reconnaissance à tous les acteurs nationaux, partis politiques, OSC, communautés religieuses et coutumières qui œuvrent pour la libération de l’ancien Président du Faso Roch Kaboré. « Allons pour la libération du président Kaboré », a conclu Alassane Bala Sakandé, président du MPP.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
7 + 13 =