Home Politique Burkina Faso : lancement du M30 Naaba Wobgo, des jeunes agressent violemment...

Burkina Faso : lancement du M30 Naaba Wobgo, des jeunes agressent violemment Yéli Monique Kam et ses camarades

0
M30 Naaba Wobgo
Une vue des chaises jetées par les agresseurs

Le  mouvement M30 Naaba Wobgo a été officiellement lancé le 30 juillet 2022. Il exige le départ de l’ambassadeur de France au Burkina Faso et la rupture des accords de coopération avec la République française. Cependant, de façon inattendue, une bagarre a dispersé les membres du mouvement. 

Par Nicolas Bazié 

Grande a été la surprise de Yeli Monique Kam et ses camarades du mouvement M30, lorsque des individus ont fait irruption au mémorial Thomas Sankara, pour semer le désordre. La bagarre a occasionné des blessés. 

«Un gros bras est venu, il m’a dit toi là tu vas voir, en même temps il m’a soulevé pour me jeter dehors. J’ai tellement mal que je n’arrive plus à respirer et à marcher. Il y a des membres du mouvement qui sont pro-français. Je suis sûre que ce sont eux qui ont envoyé ces personnes pour nous agresser. Ces personnes sont venues dans une voiture rouge sans immatriculation», relate un blessé.

La protestation pour exiger le départ de l’ambassadeur de France Luc Hallade et la rupture des accords de coopération avec la France a été donc de courte durée. Les forces de l’ordre sont arrivées après que les individus qui avaient des armes blanches ont pris la poudre d’escampette. 

Le 14 juillet 2022, lors d’une cérémonie de célébration de la fête de l’indépendance de France, l’ambassadeur Luc Hallade avait tenu des propos qui ont soulevé la colère des uns et des autres sur la toile. Au point où il lui a été demandé de quitter le Burkina Faso. 

Parmi les personnes qui exigent le départ du diplomate français, figure Yéli Monique Kam. Lors d’un point de presse sur le bilan des actions de la force Barkhane, l’ambassadeur avait reconnu que des personnes se sont senties visées par ses propos. Cependant, il avait signifié que ces propos-là n’étaient pas adressés à quelqu’un et qu’il n’avait injurié personne dans ses dires. 

Lire aussi: Fermeture du Lycée Philippe Zinda Kaboré :«ce sera la chute d’un symbole national», Yéli Monique Kam

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =