spot_img

Mali : A la demande des autorités maliennes, le Danemark envisage de retirer sa centaine de soldats

Publié le : 

Publié le : 

Le Danemark a annoncé le jeudi 27 janvier vouloir retirer sa centaine de soldats qu’il a déployé au Mali dans le cadre de l’opération Takuba. Elle répond de ce fait à la demande des autorités maliennes de la transition. Ces dernières avaient exigé le retrait immédiat de ces troupes danoises déployées selon elles, sans le consentement de Bamako.

Par Nicole Sawadogo, stagiaire

Le lundi janvier 2022, le gouvernement malien sommait le Danemark de retirer ses soldats déployés sans un accord bilatéral le 18 janvier 2022.

A la suite de cela, le Danemark dénonçant un « jeu politique sale de Bamako » le jeudi 27 janvier, a décidé de préparer son retrait militaire.

Le ministre des affaires étrangères danois Jeppe Kofod, a déclaré que « les généraux au pouvoir ont envoyé un message clair où ils ont réaffirmé que le Danemark n’était pas le bienvenu au Mali. Nous ne l’acceptons pas et pour cette raison, nous avons décidé de rapatrier nos soldats. »

Abdoulaye Maïga, porte-parole du gouvernement malien a affirmé le mercredi 26 janvier que le Mali n’est pas au stade d’incident diplomatique avec le Danemark.

Il l’a cependant invité à faire attention à certains partenaires qui ont du mal à se départir « des réflexes coloniaux. »

Il a de même invité la ministre française des armées Florence Parly à « plus de retenue » et à respecter le principe élémentaire de non-ingérence dans les affaires étrangères d’un Etat.

Florence Parly avait en effet le mardi 25 janvier accusé la junte malienne de multiplier les « provocations ».

www.libreinfo.net

- Advertisement -
spot_img

Articles de la même rubrique

Burkina Faso/Politique : Ablassé Ouédraogo devant la police nationale

Le président du parti politique « Le Faso Autrement », Ablassé Ouédraogo, a été convoqué, le mardi 6 juin 2023, à la Direction de...

Burkina : le ministre d’État Bassolma Bazié annonce des réformes institutionnelle et politique 

Le ministre d'État, ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale, M. Bassolma Bazié a annoncé le 4 juin 2023 à...

Burkina Faso : Procès de Yacouba Isaac Zida, l’UNIR/MPS satisfait de la décision judiciaire

Dans une déclaration rendue publique ce 1er juin 2023, le parti politique de l'ancien Premier ministre Yacouba Isaac Zida a exprimé sa satisfaction suite...

Nigéria : le nouveau président du pays Bola Ahmed Tinubu investi 

Bola Ahmed Tinubu, nouveau président de la République fédérale du Nigéria a été officiellement investi dans ses fonctions ce 29 mai 2023 à Abuja.  Par...

[Tribune] Message du Coordonnateur National du Mouvement SENS à l’occasion de la Journée de l’Afrique

Message du Coordonnateur National du Mouvement SENS à l’occasion de la Journée de l’Afrique Mes chers compatriotes Africains du continent et des diasporas, La célébration de...
spot_img

Autres articles

Burkina Faso : Collecte et distribution de sang, un défi majeur pendant l’hivernage

Au Burkina, la saison pluvieuse,  rime avec plusieurs maladies comme le paludisme et le besoin en sang augmente durant la période de juin à...

Burkina Faso: Ablassé Ouédraogo est reparti libre après 2 heures d’audition à la police nationale

Le président du parti politique Le Faso Autrement, Dr Ablassé Ouédraogo a été auditionné par la police nationale ce mardi 6 juin 2023 dans...

Démocratie-3ème mandat : Le Sénégal debout contre l’arbitraire et la dictature de Macky Sall

Dans une déclaration parvenue à Libreinfo.net, des Organisations de la société civile burkinabè (OSC) dénoncent l’arbitraire et la dictature du président sénégalais Macky Sall. Depuis...

Burkina Faso : le ministre de l’Education nationale a fait le lancement des examens du CEP 2023 à Koupéla (Centre-Est)

Le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Joseph André Ouédraogo a fait le lancement des examens du...

Burkina/CEP 2023: Anxiété et stress, des parents de candidats s’expriment

Les épreuves écrites du Certificat d'Études Primaires (CEP) ont débuté le mardi 6 juin 2023 sur toute l'étendue du territoire national du Burkina. Dans...