Home Sécurité Mali: le Tchad annonce le maintien de ses soldats

Mali: le Tchad annonce le maintien de ses soldats

0
Mali, soldats tchadiens
Des soldats tchadiens patrouillent dans les rues de Gao au Mali en janvier 2013. AP/Archives.

Le Président du Tchad, Mahamat Idriss Déby Itno, a indiqué que son pays restera auprès du Mali dans la lutte contre le terrorisme. Il a annoncé de ce fait, le renforcement des effectifs de ses soldats au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). L’annonce a été faite le lundi 21 février 2022, soit trois jours après l’annonce par la France et ses partenaires européens, du retrait de leurs militaires du pays. 

Par Tatiana Kaboré

Alors que la France et ses partenaires européens ont annoncé leur retrait militaire du Mali, le Président de la transition du Tchad, Mahamat Déby Itno, entend renforcer ses effectifs au sein de la MINUSMA pour stabiliser le territoire malien. Selon lui, « le Mali est l’épicentre du terrorisme au Sahel. Avec l’accord des autorités maliennes et de la Minusma, nous allons renforcer nos effectifs qui sont sous l’autorité de la Minusma », a-t-il fait savoir le lundi à la radiotélévision d’Etat. 

A la question de savoir si le Tchad allait retirer ses soldats du Mali à l’unisson de la France dont il est l’un des principaux alliés dans la région, le Président Déby répond  par la négative. « Certainement pas», dit-il, car « ce n’est pas le moment de quitter le Mali. Tant que le terrorisme persiste, nous allons rester pour aider nos frères maliens ».

Pour lui, ce retrait des forces françaises et de leurs alliés provoquera la « détérioration de la situation sécuritaire au Mali ». Pour ce faire, il dit rester aux côtés de ses « frères maliens », en vue de leur apporter son aide. Le Tchad a actuellement 1200 soldats au sein de la MINUSMA. Mais le 18 décembre 2021,  le Tchad avait l’accord des autorités maliennes pour l’envoi de 1000 autres soldats supplémentaires au sein de la force de l’ONU pour faire face aux groupes terroristes. 

Pour mémoire, les forces françaises sont arrivés au Mali en 2013 à la demande des autorités de la transition malienne dirigé par pour lutter contre le terrorisme. 

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 + 28 =