Home Diplomatie Mali : des forces armées étrangères sommées de quitter l’aéroport international de...

Mali : des forces armées étrangères sommées de quitter l’aéroport international de Bamako

0
des forces armées étrangères
Image illustrative

Le président directeur général (PDG) des Aéroports du Mali, le colonel Lassina Togola, a exigé, dans un délai de 72h, le départ des forces armées étrangères logées dans l’aéroport international Président Modibo Keita de Bamako. C’est dans une lettre adressée à la Gérante de Sahel Aviation Services (SAS) SARL, la société privée qui emploie les soldats ivoiriens dans ledit aéroport.

Par Daouda Kiekieta

«Je vous demande de prendre les dispositions qui s’imposent pour le départ des forces étrangères de vos locaux dans un délai de soixante-douze (72 ) heures à compter du mardi 02 août 2022», indique la note.

Selon le PDG de l’entreprise malienne chargée de l’exploitation commerciale, la protection et le développement des installations et équipements des aéroports du Mali, Sahel Aviation Services (SAS) SARL a violé les obligations contractuelles dans le cadre de ses prestations de services.

«Il nous a été donné de constater que contrairement aux activités autorisées par la convention[..], vous effectuez l’accueil et l’hébergement des forces armées étrangères et avez à cet effet réalisé un hôtel avec d’autres commodités», renseigne la note. «Cet état de fait engendre des risques pour la sûreté intérieure et extérieure de l’Etat. Je vous demande alors de faire cesser les activités d’accueil et d’hébergement avec effet immédiat», peut-on lire.

La note ajoute que l’article 2 la convention d’autorisation d’occupation des locaux de l’aéroport stipule que «le bien mis à la disposition du concessionnaire lui est remis à titre strictement personnel pour servir à la construction de bureaux, hangar et à l’aménagement de voies de circulation».

Lire aussi: Mali : le gouvernement s’indigne des propos « haineux et diffamatoires » de Emmanuel Macron

Sahel Aviation Services (SAS) SARL est une société sous-traitante de la mission onusienne, dirigée par un Allemand. C’est une société qui emploie les soldats ivoiriens pour sa sécurité dont 49 d’entre eux ont été arrêtés le 10 juillet 2022 à leur descente à l’aéroport international Président Modibo Keita de Bamako.

www.libreinfo.net 

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
12 × 3 =