Home Politique Mali: « les légions étrangères à Bamako,ça fait peur,ça intrigue, ça pose des...

Mali: « les légions étrangères à Bamako,ça fait peur,ça intrigue, ça pose des questionnements »(Toumani Djimé Diallo)

0

L’ambassadeur du Mali en France,Toumani Djimé Diallo, qui a accusé les soldats français au Mali de légions étrangères a provoqué un grave incident diplomatique entre Paris et Bamako.C’était au cours de l’audition des ambassadeurs des pays du G5 Sahel devant la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat français, le mercredi 26 février 2020. 

« Je vais vous parler franchement, dans ces forces il y a les officiers, il y a l’armée normale, mais il y a aussi les légions étrangères et c’est là le problème. Je vous dis, en vous regardant droit dans les yeux que par moments, dans les Pigalle de Bamako, vous les y retrouvez tatoués sur tout le corps, en train de rendre une image qui n’est pas celle que nous connaissons de l’armée nationale du Mali. Ça fait peur, ça intrigue et ça pose des questionnements ».

Ce sont les propos tenus par l’ambassadeur du Mali en France,Toumani Djimé Diallo, qui dénonçait, le mercredi 26 février 2020, devant la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat français, qui recevait les ambassadeurs des pays du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), les débordements engendrés par la Légion étrangère (les soldats français) dans son pays, Bamako.

Il n’en fallait pas plus, pour que les autorités françaises réagissent: « Les légionnaires n’ont jamais été stationnés à Bamako, ils n’ont pas vocation à y aller et n’ont ni quartier libre ni temps de repos hors des bases opérationnelles », a déclaré un responsable du ministre de la Défense.

L’incident diplomatique entre Paris et Bamako est déjà crée. Que faire? Le président malien Ibrahim Boubacar Kéïta dépêche son ministre des affaires étrangères pour corriger « l’erreur ». A son arrivée à Paris le vendredi, le ministre Tiébilé Dramé a rencontré plusieurs personnalités françaises. Alors que certaines sources évoqueraient déjà le rappel de l’ambassadeur Diallo.

Pour rappel, le président Malien, IBK, avait déclaré au sujet du sentiment anti-français à Bamako, que tous ceux qui, aujourd’hui au Mali appellent au départ des forces étrangères et notamment Françaises sont des ennemis, des complices des djihadistes », avait-t-il dit. L’on se demande quel sort le président IBK, va réserver à l’ambassadeur Toumani Djimé Diallo.

Avec maliweb.net
www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
5 + 19 =