Home Economie Mali : nouvelle augmentation des prix des produits pétroliers à compter de...

Mali : nouvelle augmentation des prix des produits pétroliers à compter de ce mercredi

Augmentation des prix des produits
Une station d'hydrocarbures

Les prix de l’essence et du gasoil ont une fois de plus augmenté au Mali. La flambée des prix des produits au niveau mondial a été l’explication donnée par l’Office national des produits pétroliers (ONAP) dans un communiqué daté du 7 juin 2022.

Par Nicolas Bazié

Au Mali, le litre du super sans plomb passe de 762 à 811 FCFA et celui du gasoil, de 760 à 809 F CFA à partir du mercredi 8 juin à 00H00, informe le Directeur général de l’Office national des produits pétroliers (ONAP), Modibo Gouro Diall.

Les autorités justifient cette flambée par la hausse des prix sur les marchés internationaux provoquée par la guerre en Ukraine. Une augmentation qui est faite à cause des « facteurs exogènes ayant eu pour conséquence, la hausse des cours des produits pétroliers sur le plan international ». Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette hausse est un coup dur pour les conducteurs notamment.

Cependant, le Directeur général de l’ONAP précise « que malgré cette hausse, le gouvernement continue de subventionner le supercarburant et le gasoil dont les prix de revient non subventionnés devraient être arrêtés respectivement à 1024 F CFA et à 1039 F CFA le litre à la pompe ».

D’un autre côté, M. Diall indique que, l’estimation des pertes de recettes relatives aux hydrocarbures pour l’Etat au titre de l’année 2022, était de l’ordre d’environ 87 milliards de F CFA. « Avec cette tendance haussière actuelle, elles sont projetées à environ 215 milliards de francs CFA au 31 décembre 2022 ».

Et le gouvernement malien d’appeler les consommateurs à adopter des gestes et comportements permettant de faire des économies d’énergie, pour aider à la maîtrise des besoins.

Cette situation survient alors que le pays fait face aux conséquences de l’embargo de la CEDEAO, en vigueur depuis le 9 janvier 2022.

Depuis le 17 mars dernier, le prix de l’essence a grimpé de près de 100 francs CFA et celui du gasoil de près de 200 francs CFA. Les usagers avaient estimé que cette augmentation des prix de l’essence et du gasoil tombait au plus mauvais moment.

Lire aussi: Burkina Faso: Augmentation des prix des hydrocarbures, le ministre en charge du Commerce s’explique

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 × 23 =