Home Politique Mali sanctions Cédéao : « Nous sommes très malheureux d’avoir imposé toutes...

Mali sanctions Cédéao : « Nous sommes très malheureux d’avoir imposé toutes ces sanctions » (Alassane Ouattara, Président ivoirien)

0
Mali sanctions Cédéao
Le Président ivoirien Alassane Dramane Ouattara.@Présidence ivoirienne.

Le Président ivoirien Alassane Ouattara s’est prononcé au Gabon à l’issue d’une entrevue avec son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba, sur les sanctions économiques et diplomatiques de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) contre le Mali. Il dit être affligé par ces sanctions que le contexte a dictées.

Par Siébou Kansié

C’est la première fois depuis la prise de sanctions le 9 janvier 2022 à Accra au Ghana contre le Mali, que le Président ivoirien, Alassane Ouattara s’exprime sur la question lors d’une sortie officielle.

En visite officielle le lundi 17 janvier à Libreville au Gabon, le Président Ouattara à sa sortie d’audience avec Ali Bongo Ondimba, dit être très peiné par les sanctions prises contre Bamako par la Cédéao. « Nous sommes très malheureux d’avoir imposé toutes ces sanctions. » au Mali.

Et d’ajouter, « C’est à notre corps défendant que nous avons mis ces sanctions en place ».

Comme s’il justifiait néanmoins la nécessité de ces sanctions, il dira « Il est inacceptable qu’un régime militaire reste en place un quinquennat. »

Il promet alors de tout mettre en œuvre pour que les élections soient organisées dans un délai raisonnable. « Nous allons tout faire pour que les autorités militaires du Mali organisent des élections dans des délais convenables. »

La Côte d’Ivoire a été le premier pays de la Cédéao à mettre à exécution les sanctions de la Cédéao contre le Mali. Du retour d’Accra, les autorités ivoiriennes ont fait fermer les frontières terrestre et aérienne avec le Mali.

A lire aussi: Sanctions de la Cédéao contre Mali: opportunité de retour au Franc malien? 

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
8 ⁄ 1 =