spot_img
spot_img

Wagner au Mali: les États-Unis prennent des sanctions contre Sadio Camara,Alou Boi Diarra et Adama Bagayoko

Publié le : 

Publié le : 

Les États-Unis ont pris des sanctions ce mardi 25 juillet 2023 contre plusieurs officiers supérieurs du Mali pour avoir travaillé en étroite collaboration avec « le groupe Wagner pour faciliter et étendre la présence de Wagner au Mali depuis décembre 2021 ».

Par Hakim Hien 

Les États-Unis ont annoncé le mardi 25 juillet 2023 des sanctions contre des responsables du gouvernement et de l’armée au Mali à cause du groupe Wagner. Il s’agit notamment du ministre malien de la Défense, le colonel Sadio Camara, le chef d’état-major de l’armée de l’air, le colonel Alou Boi Diarra, et le chef d’état-major adjoint, le lieutenant-colonel Adama Bagayoko.

Selon les américains, ceux-ci ont travaillé en étroite «collaboration avec le groupe Wagner pour faciliter et étendre la présence de Wagner au Mali depuis décembre 2021 ».

Les États-Unis expliquent que « le nombre des victimes civiles a connu une augmentation spectaculaire de 278 % depuis que les forces de Wagner se sont déployées au Mali en décembre 2021. Un grand nombre de ces décès sont le résultat d’opérations menées par les forces armées maliennes aux côtés des membres du groupe Wagner».

Selon les USA, le colonel Sadio Camara, le ministre malien de la Défense «planifie et organise le déploiement du Groupe Wagner au Mali. En 2021, Camara a effectué plusieurs voyages en Russie pour consolider l’accord entre le groupe Wagner et le gouvernement de transition malien pour déployer le groupe Wagner au Mali».

Quant au colonel Alou Boi Diarra, le chef d’état-major malien de l’armée de l’air «dans son rôle précédent de chef de la logistique aérienne, Diarra a contribué de manière significative au mouvement logistique des entités russes au Mali (…) Diarra est un promoteur du groupe Wagner au sein des forces armées maliennes»

Les américains dénoncent aussi sa «collaboration avec Ivan Aleksandrovich Maslov (Maslov), le chef sanctionné par les États-Unis du groupe Wagner au Mali. En consultation avec Diarra, Maslov continue de gérer les contingents du groupe Wagner au Mali.»

Enfin, le lieutenant-colonel Adama Bagayoko, le chef d’état-major adjoint de l’armée de l’air malienne «défend le Groupe Wagner auprès du gouvernement de transition burkinabè, travaillant à assurer le déploiement du Groupe Wagner au Burkina Faso. En outre, Bagayoko chercherait également à faciliter l’accès du groupe Wagner à l’extraction de l’or au Mali».

L’OFAC a désigné Camara, Diarra et Bagayoko pour «avoir matériellement aidé, parrainé ou fourni un soutien financier, matériel ou technologique au groupe Wagner, ou des biens ou des services au groupe Wagner

«Tous les biens et intérêts sur les biens des personnes désignées qui se trouvent aux États-Unis ou qui sont en possession ou sous le contrôle de personnes américaines sont bloqués et doivent être signalés à l’OFAC. En outre, toutes les entités détenues, directement ou indirectement, individuellement ou globalement, à 50% ou plus par une ou plusieurs personnes bloquées sont également bloquées.», indique le Trésor américain

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

RDC : Tentative de coup d’État déjouée, selon l’armée

La capitale de la République démocratique du Congo , Kinshasa, a été secouée par une tentative de coup d'État le dimanche 19 mai 2024....

Niger: accord trouvé pour le retrait des soldats américains

Les États-Unis et le Niger ont trouvé ce dimanche 19 mai 2024 un accord conjoint pour les procédures de retrait des soldats américains sur...

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...
spot_img

Autres articles

RDC : Tentative de coup d’État déjouée, selon l’armée

La capitale de la République démocratique du Congo , Kinshasa, a été secouée par une tentative de coup d'État le dimanche 19 mai 2024....

Niger: accord trouvé pour le retrait des soldats américains

Les États-Unis et le Niger ont trouvé ce dimanche 19 mai 2024 un accord conjoint pour les procédures de retrait des soldats américains sur...

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...