Home Economie Economie: le Mali suspendu des organes et institutions de l’UEMOA

Economie: le Mali suspendu des organes et institutions de l’UEMOA

0
Mali sanctions UEMOA
La photo de famille des chefs d'Etat de l'UEMOA le dimanche 9 janvier à Accra

Le sommet extraordinaire de l’UEMOA le dimanche 9 janvier 2022 à Accra sur la situation politique au Mali a prononcé des sanctions contre le pays. Ces sanctions de l’UEMOA contre le Mali sont d’ordre économique. Elles sont relatives à l’absence d’un chronogramme claire sur la tenue des élections au Mali pour le retour à l’ordre constitutionnel.

Par la Rédaction

Le dimanche 9 janvier 2022, les chefs d’Etat de l’UEMOA ont tenu un sommet extraordinaire à Accra sur la situation politique du Mali. Ce sommet qui a réuni presqu’au grand complet les chefs d’Etat (sauf celui du Togo) de l’UEMOA a pris des mesures fortes contre le Mali.

Au préalable, les dirigeants de l’UEMOA ont relevé « l’absence de progrès dans le processus de restauration de l’ordre constitutionnel et démocratique normal au Mali». Les chefs d’Etat ont donc imposé des sanctions vigoureuses économiques et financières au Mali.

Le Mali a été suspendu des organes et institutions de l’UEMOA. La conférence des chefs d’Etat a demandé à l’UEMOA la suspension des concours financiers en faveur du Mali via les institutions de financement de l’UEMOA.

«Ces sanctions seront réexaminées lorsqu’un chronogramme crédible pour l’organisation des élections présidentielles et législatives sera élaboré avec l’ensemble des partenaires et validé par tous», conclu le communiqué final du sommet extraordinaire de l’UEMOA.

www.libreinfo.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 ⁄ 14 =