Accueil Société Mali-sécurité :« Tu sais pertinemment que c’est la France qui poste des gens...

Mali-sécurité :« Tu sais pertinemment que c’est la France qui poste des gens pour tuer les Maliens »,(Salif Kéïta,artiste musicien Malien)

Salif Keïta, artiste musicien Malien

A 70 ans, l’artiste musicien malien,Salif Keïta, s’adresse au président malien, Ibrahim Boubacar Kéïta,dans une vidéo diffusée sur sa page Facebook, intitulée « Il faut que je parle. Le Mali avant tout ». Dans la vidéo, il se prononce sur la situation sécuritaire de son pays, le terroriste, qu’il estime être la manipulation de la France. Pour lui, les terroristes seraient de connivence avec la France pour déstabiliser le Mali. Il l’a fait dans un ton familier, fraternel. Libreinfo.net vous propose une partie de la traduction de la vidéo.

« Koro (grand-frère), bonjour ! C’est ton petit-frère. Je ne suis pas à la recherche d’un poste de président, de ministre, je ne suis pas à la recherche d’amitié (d’amis). Je suis un Malien. Fils du terroir. Je ne suis pas contre toi, je n’ai rien contre toi, mais il faut que je te dise certaines choses (…)

Tu sais pertinemment que c’est la France qui poste des gens pour tuer les Maliens. C’est la France qui paie des gens pour faire ça, pour ensuite faire courir des rumeurs disant qu’il s’agit de djihadistes. Tu sais bien que c’est la France… Mais quand-même tu vas donner ta main à ce (….). Te montrer main dans la main avec lui  (le président français Emmanuel Macron, NDLR) pour dire que c’est ton ami. Eh Koro (grand-frère) !

Tout le désordre qui se fait… Ça ne te dérange pas parce que tu es Français, tu as le passeport français. De même que certains artistes dont je tairai le nom (…) Si ça chauffe, ils vont se réfugier là-bas. Mais nous Maliens nous n’avons nulle part d’autre où aller. Mais tu ne te préoccupes pas de nous. Tu as évité de dire ou faire des choses de peur que la France ne t’enlève de ta place.

Mais mon cher, tu as eu des ancêtres courageux qui n’ont eu peur de rien. Soundjata, par exemple, a été élu. Démocratiquement. Il a même instauré une constitution. Le poste auquel tu t’accroches … Si tu sais que tu as peur et que tu ne peux pas faire le boulot, rends ta démission et nous trouverons quelqu’un de plus courageux pour t’y remplacer.

Tes enfants dilapident l’argent. Les gens de tes services de sécurité font des anniversaires à coups de centaines de millions… Tout le Mali est fatigué d’eux. Les Maliens souffrent trop. Les Maliens meurent. Ils en ont marre. Si tu veux t’en rendre compte, va ou envoie tes gens séjourner dans le Nord pour voir si tu pourras fermer l’œil.

Si tu ne te sens pas capable de mener à bien ta fonction, quitte-la et nous trouverons un meilleur remplaçant, qui n’a pas peur. Tout le monde sait que c’est la France qui nous tue. Koro, démissionner est plus honorable que de se faire chasser. C’est une honte terrible. Je suis ton  petit-frère et ce sont mes vérités que je te dis là .»

La traduction est celle rapportée par Burkina 24.

La Rédaction

www.libreinfo.net

 

Commenter

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
11 × 12 =