spot_img

Mali : «Si j’échoue, c’est toute la jeunesse malienne qui aura échoué » le président Assimi Goïta

Publié le : 

Publié le : 

À la clôture des États généraux de la jeunesse malienne, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta a rassuré que des réformes sont en cours afin de responsabiliser davantage les jeunes.

Par Daouda Kiekieta

Plus de 70% de la population malienne est jeune. Ce poids démographique et significatif souligne l’importance de prendre en compte la jeunesse dans l’élaboration de toute politique de développement garantissant ainsi sa contribution au développement du pays.

À la clôture des états généraux le vendredi 22 décembre 2023, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta a réaffirmé sa volonté d’impliquer davantage la jeunesse dans la gestion du pays.

« Je suis jeune au même titre que vous, et si j’échoue c’est toute la jeunesse malienne qui aura échoué » a déclaré le colonel Goïta.

« Les réformes politiques et institutionnelles en cours dans le pays reflètent cette volonté de responsabiliser la jeunesse face aux défis et aux maux qui affligent la nation. Nous devons accroître la participation des jeunes dans le processus politique et la gestion des affaires publiques » a promis le chef de l’Etat malien.

Pour ce faire, l’État malien compte s’appuyer sur l’accès à l’éducation pour tous, la promotion de l’employabilité, le soutien à l’entrepreneuriat, la gestion des mouvements migratoires et la création d’opportunités d’accès aux arts, à la culture et aux sports.

À en croire, Assimi Goïta, l’implication de la jeunesse est aussi une nécessité pour prévenir leur enrôlement dans les rangs « des groupes narco trafiquants et terroristes ».

En outre, le président de la Transition prend l’engagement de mettre en œuvre les recommandations issues des États généraux.

« Je salue votre participation active qui est la clé de succès de cette démarche , vous êtes la force motrice de notre nation et ensemble nous bâtirons un Mali nouveau , un Mali fort , un Mali souverain , un Mali prospère » ajoute-t-il.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...
spot_img

Autres articles

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...