Home Diplomatie Mali:un décret troublant de la junte fait du Colonel Assimi Goita Chef...

Mali:un décret troublant de la junte fait du Colonel Assimi Goita Chef de l’Etat

Le Colonel Assami Goita Président du CNSP
Le Colonel Assami Goita Président du CNSP

Par La Rédaction

Depuis jeudi 27 août,la signature d’un décret par la junte fait couler beaucoup d’encre et de salive. En effet,à la veille du sommet extraordinaire de la Cedeao sur la situation au Mali,un décret aurait été signé par la junte. Le texte confère au Colonel Assimi Goita,le nouvel homme fort du Mali,les pouvoir du chef de l’Etat.L’information a été confirmée jeudi soir à la télévision nationale par le porte parole de la junte,le Colonel-Major Ismaël Wague.

Ils sont nombreux à se poser la question mais pourquoi ce décret signé et publié en toute discrétion? Selon le porte-parole de la junte, le colonel Ismaël Wagué, “Pour assurer la continuité de l’Etat, il faut qu’il y ait un chef d’Etat. Cet acte permet de prendre le président du Conseil national comme le chef d’Etat qui lui permet d’assurer la continuité de l’Etat et préparer la transition”, a-t-il dit à la télévision nationale.

Le décret indique que président du conseil national du salut peuple(CNSP) “assure les fonctions de chef de l’Etat”. Il “incarne l’unité nationale”, est “garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire” et du respect des accords internationaux. Il nomme les responsables civils et militaires de haut rang, “signe les ordonnances et décrets adoptés” du CNSP et accrédite les ambassadeurs étrangers.Il peut être investi de “pouvoirs exceptionnels” quand les institutions, l’intégrité du territoire ou l’exécution des engagements internationaux “sont menacés d’une manière grave et immédiate”.

Si la signature de ce décret parait normal pour certains,d’autres redoutent une forfaiture de la junte.La Cedeao continue de demander la passation rapide du pouvoir à un civil mais les choses semblent traîner du cote de Bamako.

Le premier rendez-vous avec les forces vives fixé pour se tenir ce samedi 29 août n’a pas eu lieu. Dans un communiqué signé ce samedi,le nouvel homme fort du Mali,le Colonel Assimi Goita a annoncé que la rencontre est reportée à une date ultérieure pour des problèmes organisationnels. Les leaders de la junte avaient convoqué la toute première rencontre avec la société civile,les acteurs politiques et religieux ce samedi 29 août.

www.libreinfo.net