Accueil A la une MINES: Des terroristes exploitaient et commercialisaient l’or du Burkina (ministre Oumarou Idani)

MINES: Des terroristes exploitaient et commercialisaient l’or du Burkina (ministre Oumarou Idani)

L’on comprenait difficilement les vraies raisons de l’entêtement des terroristes dans la région de l’Est du Burkina. Certains spécialistes parlaient d’une rébellion des populations appuyées par des terroristes. Mais le ministre des mines et des carrières, Oumarou Idani a précisé ce 3 mai à Ouagadougou, que ce sont des terroristes qui « avaient installé des sites d’exploitations minières artisanaux » dans les forêts de l’Est.

L’État était quasiment absent à l’Est du Burkina Faso et les terroristes avaient élu domicile dans les réserves fauniques de la zone. Ils ont installé des sites d’exploitation minière et exploitaient et commercialisaient l’or du Burkina Faso comme bon leur semblait. Ils opéraient dans les forêts classées comme s’ils avaient leur État à part. Et il était difficile de les démanteler. En tout cas, le gouvernement Tiéba n’a pas pu. Certaines parties de la zone étaient artisanalement minées afin de sécuriser ces sites de fortune et, des éléments des forces de défense et de sécurité y ont perdu la vie lors des patrouilles. Des forestiers étaient permanemment menacés. Ces forces du mal effectuaient parfois des descentes dans les boutiques à Fada N’Gourma, où ils prélevaient des vivres à souhait pour alimenter leurs réseaux. Et depuis bien longtemps, des rumeurs faisaient état des terroristes qui exploiteraient l’or dans la région de l’Est.

Le Ministre des Mines et des Carrières, Oumarou Idani, en conférence de presse sur les activités de son ministère/jeudi 3 mai 2019/Siébou Kansié

Le ministre Oumarou Idani des mines et des carrières a confirmé l’information aujourd’hui dans une conférence de presse de son département en précisant que le réseau a été démantelé lors de l’opération Otapuanu. « Ils avaient installé des sites d’exploitations minières artisanaux où ils ont amené des orpailleurs. Ils assuraient eux-mêmes une sorte de milice. Ils en avaient fait dans les réserves fauniques. Et avec leurs armes, ils allaient tuer les buffles pour venir alimenter le camp. C’est eux qui rachetaient et commercialisaient l’or. Avec l’opération Otapuanu, ces sites ont été démantelés. Et mieux, en accord avec le gouverneur, nous avons décidé de la fermeture de tous les sites artisanaux de la région de l’Est. Le mardi prochain, je serais à Fada pour rencontrer les artisans miniers de la région de l’Est pour que nous puissions discuter des conditionnalités de réouverture de ces sites. Il faut qu’ils prennent des engagements par rapport au respect des dispositions règlementaires », a expliqué le ministre Idani.

A lire aussi: Une dizaine de minerai autre que l’or, le zinc et le manganèse découverts au Burkina

Siébou Kansié

Libreinfo.net