Home Economie Ministère de l’économie: agression de Hawa Bikienga,3 contrôleurs des impôts révoqués de...

Ministère de l’économie: agression de Hawa Bikienga,3 contrôleurs des impôts révoqués de la fonction publique d’Etat pour »des faits d’indiscipline très grave »

0
Photo de la réconciliation,Hawa Bikienga,la victime à gauche en tee shirt blanc avec les agresseurs à droite
Photo de la réconciliation,Hawa Bikienga,la victime à gauche en tee shirt blanc avec les agresseurs à droite
Alors que l’on croyait l’affaire terminée après l’agression,le 19 mars 2020 de Hawa Bikienga,une agente des impôts,le gouvernement a eu « la main lourde » au conseil des ministres de ce mercredi 27 mai. En effet,les agresseurs identifiés dans la vidéo ont été révoqués de la Fonction publique sans préjudice des poursuites pénales pour le motif de s’être rendu coupable d’actes d’indiscipline d’une extrême gravité. Il s’agit des agents:BANDAOGO née SOUDRE FATIMATA, Mle 261 237 H, Contrôleur des impôts ;YONLI Aguima Jean Pierre, Mle 261 239 H, Contrôleur des impôts et de TRAORE Ardjouma Kinta, Mle 261 242 J, Contrôleur des impôts.
 
Le conseil des ministres a adopté un rapport relatif à des faits d’indiscipline d’une extrême gravité commis par des agents du ministère de l’Economie, des finances et du développement (MINEFID) et propositions de sanctions à leur encontre.Les faits concernent trois (03) agents du MINEFID qui ont fait preuve d’indiscipline très grave dans l’exercice de leur profession. Il s’agit de violences physiques et verbales contre d’autres travailleurs du MINEFID,peut-on lire dans le compte rendu du conseil des ministres.
 
Le conseil des ministres ajoute qu’:Au regard de la procédure disciplinaire ayant abouti à la caractérisation de ces faits graves avérés et en application des dispositions des articles 158 et 170 de la loi n°081-2015/CNT du 24 novembre 2015 portant statut général de la Fonction publique d’Etat, le Conseil a décidé de la révocation de la Fonction publique sans préjudice des poursuites pénales pour le motif de s’être rendu coupable d’actes d’indiscipline d’une extrême gravité.
 
Rappelons que le dimanche 22 mars soit trois jours après les faits,les protagonistes tous du même syndicat SNAID(Syndicat National des Agents des Impôts et des Domaines)s’étaient retrouvés pour faire la paix. Les faits se sont déroulés pendant la grève de 120 h contre l’extension de l’IUTS sur les primes et indemnités. La victime était au bureau quand ses agresseurs ont débarqué commençant à lui donner des coups après quelques échanges de mots peut-on voir dans une vidéo de camera de surveillance.
SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
2 + 18 =