spot_img

Mois de jeûne musulman au Burkina Faso: « mon stock de dattes est suffisant pour couvrir les 30 jours» déclare M. Yacouba Koanda, commerçant grossiste

Publié le : 

Publié le : 

Durant le mois du jeûne musulman appelé Ramadan, les dattes occupent une place bien particulière. Consommées par le prophète Mohamed pour rompre son jeûne, la consommation de dattes a été adoptée par les musulmans. En ce début de carême entamé ce jeudi 23 mars 2023 au Burkina Faso, une équipe de Libreinfo.net s’est rendue aux côtés de quelques vendeurs de dattes pour s’enquérir de la disponibilité du produit.

Par Joël Thiombiano et Mahomed Nitiema (stagiaire)

Prisée des musulmans, durant le mois de jeûne, les dattes sont devenues des produits de plus en plus commercialisés sur les différentes voies bitumées de la capitale burkinabè, Ouagadougou.

La consommation de dattes est conseillée aux fidèles musulmans pour rompre le jeûne. C’est la raison pour laquelle la demande de dattes a fortement augmenté au lendemain de l’apparition du croissant lunaire marquant le début du mois de jeûne musulman.

Suite à l’annonce du début du jeûne, le jeudi 23 mars par la Fédération des Associations Islamiques du Burkina Faso (FAIB), beaucoup de ménages musulmans se sont procurés ce fruit précieux.

Arpentant les axes de la capitale, nous avons rencontré quelques commerçants pour échanger sur la disponibilité des dattes pour cette période de carême.

C’est aux abords de la route menant au site du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO) que nous avons rencontré Mohammadi Derma, un vendeur ambulant de dattes.

Sachets dans les mains, chapeau sur la tête, il nous dit parcourir la ville pour servir ses clients. Selon lui, depuis le début de ce carême, la consommation des dattes a beaucoup augmenté parce que ces fruits sont « très bénéfiques pour rompre le carême et pour faire l’aumône (la zakat) ».

Pour cette année 2023, le jeûne est intervenu dans une période rude pour le commerçant Derma qui doute même de sa capacité à pouvoir satisfaire convenablement la demande des clients.

Il explique : « Les moyens me manquent pour mener à bien mon activité. Je suis un petit commerçant travaillant avec un patron. Mon stock est petit donc je ne peux pas dire que je pourrais satisfaire mes clients.»

M. Derma affirme acheter le kilogramme de dattes à 1000 F. CFA, pour le revendre entre 1250 et 1500 F. CFA.

Nous nous sommes ensuite rendus au marché central de Ouagadougou, “Rood Woko”, à la rencontre de grossistes. Nous y avons rencontré M. Yacouba Koanda, commerçant grossiste de dattes, très occupé à servir ses nombreux clients.

Mois jeûne musulman Burkina
Des dattes du commerçant grossiste Yacouba Koanda

Dans le commerce de la datte depuis 15 ans, M. Koanda dit ne plus être étranger à cette forte affluence durant le mois jeûne musulman.

« L’islam recommande d’utiliser les dattes pour la rupture du jeûne puisque c’est un fruit important et bénéfique » nous assure ce grossiste.

Ces derniers jours, ses affaires sont bonnes, nous affirme-t-il. Même si son inquiétude reste réelle quant à l’après Ramadan. En effet, une fois cette période passée, les gens ne s’en procurent plus que pour les baptêmes, les mariages islamiques et les décès.

Sur la question de la disponibilité des dattes, il nous a déclaré s’être bien préparé : « C’est mon travail depuis 15 ans ; donc je me suis préparé pour satisfaire ma clientèle. Mon stock est suffisant pour couvrir les 30 jours.»

Il dit qu’il importe les dattes du Mali, du Niger et de l’Algérie. Il écoule le kilogramme de dattes à 1000 F. CFA et le sac de 100 kg à 95 000 F. CFA. En ce début du mois de carême, il nous a dit avoir déjà vendu plusieurs sacs.

À quelques mètres du grossiste Koanda, profitant de l’ombre des parasols, visage souriant, un autre grossiste et détaillant à la fois, M. Rasmané Compaoré.

Celui-ci se déclare satisfait de la qualité des affaires : « Aujourd’hui, je suis content puisque le marché est bon et si ça continue ainsi, je ferai un bon chiffre d’affaires. »

À son tour également, M. Compaoré tient à nous rassurer de la disponibilité du produit. « En cette période de Ramadan, j’ai pris les dispositions nécessaires pour satisfaire mes clients avec différentes variétés de dattes. »

M. Compaoré vend une diversité de dattes dont celles sucrées, sèches, blanches, greffées, en vrac et en tablettes.

Mois jeûne musulman Burkina
Des dattes exposés en tas au grand marché de Ouagadougou

Ses dattes proviennent de plusieurs horizons, nous affirme-t-il : « Les dattes sèches proviennent du Nigéria, les dattes en tablettes de Dubaï et de la Tunisie. »

M. Compaoré explique la ruée vers les dattes par le fait qu’elles sont conseillées pour rompre le carême.

Les dattes font partie de l’histoire islamique et jouent un rôle central pendant la période du Ramadan. Selon plusieurs sources, le prophète Mahomet conseillait de les manger pour rompre le jeûne.

Au-delà des aspects religieux, la datte est l’un des fruits les plus bénéfiques pour les êtres humains car, selon la médecine moderne, elle est composée de plusieurs éléments nutritionnels essentiels au corps humain comme les protéines et les fibres solubles et insolubles, bons pour la santé.

Lire aussi: Célébration du Ramadan: Au Burkina, les fidèles musulmans ont prié pour la cohésion sociale

www.libreinfo.net

- Advertisement -
spot_img

Articles de la même rubrique

Burkina Faso: au moins 50 terroristes tués dans une embuscade dans le Loroum

L'armée Burkinabè a annoncé ce jeudi 1 juin 2023 la mort d'au moins 50 terroristes tués dans une embuscade à Tibou, dans la province...

Burkina : « Je ne peux ni confirmer ni démentir» l’information selon laquelle le GSIM a annoncé la fin de ses activités terroristes, Jean-Emmanuel...

La ministre chargée de l'Action humanitaire, Mme Nandy Somé, celui chargé des Sports, M. Aboubakar Sawadogo et le ministre porte-parole du gouvernement du Burkina,...

Ouganda: les États-Unis demandent l’abrogation immédiate de la loi contre l’homosexualité

Les États-Unis ont dénoncé le 29 mai 2023 dans un communiqué la promulgation de la loi contre l'homosexualité en Ouganda. Dans un ton sévère,...

Terrorisme : 80 000 Burkinabè réfugiés dans les pays voisins selon le premier ministre Apollinaire Kyélem

Des milliers de Burkinabè se sont réfugiés dans les pays voisins du Burkina Faso comme la Côte d'Ivoire, le Ghana, le Mali, le Niger,...

Burkina Faso : les autorités ont rejeté deux fois des propositions de noms des Nations Unies pour remplacer Barbara Manzi

Les autorités de la Transition au Burkina Faso ont rejeté deux fois des propositions de noms des Nations Unies au poste de Coordonnateur du...
spot_img

Autres articles

BEPC 2023 : Les épreuves écrites lancées à Tougan dans la province du Sourou

Les épreuves écrites du Brevet d'Études du Premier Cycle ( BEPC) session de 2023 ont démarré ce jeudi 1er juin à Tougan dans la...

Mise en œuvre du projet Yeleen: la SONABEL annonce les travaux de construction d’une ligne électrique 90 KV

      Ouagadougou, le 29 mai 2023 COMMUNIQUE Dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 1 du projet Yeleen, il est prévu la...

Burkina Faso : Procès de Yacouba Isaac Zida, l’UNIR/MPS satisfait de la décision judiciaire

Dans une déclaration rendue publique ce 1er juin 2023, le parti politique de l'ancien Premier ministre Yacouba Isaac Zida a exprimé sa satisfaction suite...

Sénégal: Ousmane Sonko inéligible à la prochaine présidentielle après sa nouvelle condamnation de deux ans de prison

 La condamnation de Ousmane Sonko ce jeudi 1er  juin 2023 à deux ans de prison ferme pour «corruption de la jeunesse»  le disqualifie de...

Burkina Faso : BEPC session 2023, les élèves débutent l’examen avec la dictée

Le Gouverneur de la région du Centre, M. Abdoulaye Bassinga, accompagné d'une forte délégation, a lancé officiellement les épreuves écrites du BEPC (Brevet d'études...