spot_img

Niger : Le mouvement M62 demande l’arrestation de Mahamadou Issoufou, l’ancien président

Publié le : 

Publié le : 

Dans un communiqué rendu public le 28 juillet 2023, le mouvement M62 a demandé aux nouvelles autorités de procéder à l’arrestation de l’ancien président Mahamadou Issoufou. Le mouvement lui reproche d’être « responsable de l’implantation illégale des bases militaires étrangères dans le pays ». 

Par Daouda Kiekieta

Deux jours après le coup d’Etat qui a renversé le président Mohamed Bazoum, le mouvement M62, composé de plusieurs organisations de la société civile nigérienne, sort de son silence.

Après avoir pris acte de la déclaration du général Abdourahamane Tiani, le nouvel homme fort du Niger, le mouvement a exigé l’arrestation de l’ancien président Mahamadou Issoufou, dans un communiqué publié le vendredi.

« Le Comité Exécutif National du Mouvement M62 relève que tous les scandales politico-financiers mis en exergue dans la déclaration du CNSP, sont commis pendant la gestion mafieuse de l’ancien président de la république Issoufou Mahamadou », dénonce le mouvement M 62.

Selon ce même communiqué, c’est Mahamadou Issoufou qui a « imposé à notre pays la politique sécuritaire désastreuse et il est le seul responsable de l’implantation illégale des bases militaires étrangères dans notre pays ainsi que du massacre des paisibles citoyens perpétré par Barkhane ».

C’est pourquoi, le mouvement exige «l’arrestation et la mise à la disposition de la justice, de tous les responsables de mauvaise gouvernance indescriptible du Niger ».

«En faisant ainsi, le CNSP donnera aux nigériennes et nigériens la preuve qu’il n’est pas en mission commandée et téléguidée» peut-on lire.

Par ailleurs, le M62 a salué la volonté des nouvelles autorités de renforcer la coopération avec le Mali et le Burkina Faso dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

« Pour ce faire, le CNSP doit demander le départ immédiat des bases militaires étrangères du territoire nigérien » , soutient-il.

wwwlibreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Ouagadougou : 48 heures pour l’intégration culturelle de l’Afrique Centrale

L'association Team Canards a tenu le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48h de la culture d'Afrique Centrale à Ouagadougou. Il s'agit...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Football: le Bayer Leverkusen d’Edmond Tapsoba remporte la coupe d’Allemagne

Le Bayer Leverkusen a remporté ce samedi 25 mai 2024, la coupe d'Allemagne pour la deuxième fois de son histoire après 1993. Le Bayer...

Burkina : le capitaine Ibrahim Traoré, éligible à la présidentielle après la Transition

Le chef de l'État, le capitaine Ibrahim Traoré a signé ce 25 mai 2024, la charte de la transition modifiée. Laquelle charte prévoit la...
spot_img

Autres articles

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Ouagadougou : 48 heures pour l’intégration culturelle de l’Afrique Centrale

L'association Team Canards a tenu le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48h de la culture d'Afrique Centrale à Ouagadougou. Il s'agit...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Football: le Bayer Leverkusen d’Edmond Tapsoba remporte la coupe d’Allemagne

Le Bayer Leverkusen a remporté ce samedi 25 mai 2024, la coupe d'Allemagne pour la deuxième fois de son histoire après 1993. Le Bayer...

Burkina : le capitaine Ibrahim Traoré, éligible à la présidentielle après la Transition

Le chef de l'État, le capitaine Ibrahim Traoré a signé ce 25 mai 2024, la charte de la transition modifiée. Laquelle charte prévoit la...