Home Economie Burkina Faso: le MPP appelle le gouvernement à une « tolérance zéro»...

Burkina Faso: le MPP appelle le gouvernement à une « tolérance zéro» contre la corruption

0
Mpp lutte contre corruption
Le président du MPP Alassane Bala Sakandé lors du deuxième extraordinaire à Ouagadougou

Le MPP, parti au pouvoir appelle le gouvernement à appliquer une «tolérance zéro» dans la lutte contre le fléau de la corruption. C’est ce qui ressort de la déclaration finale de son deuxième congrès extraordinaire tenu du 24 au 26 septembre 2021 à Ouagadougou. Le MPP recommande une gouvernance plus vertueuse et de redevabilité.

 

Par La Rédaction

Au delà du renouvellement de ses instances, le deuxième congrès extraordinaire du parti au pouvoir, le mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a fait plusieurs recommandations au gouvernement. Dans la déclaration finale du congrès que Libre info a pu consulter, les congressistes demandent au pouvoir de promouvoir la bonne gouvernance. A cet effet, ils demandent l’instauration «d’une gouvernance vertueuse, soutenue et dynamique indispensable pour la restauration des valeurs sociétales de probité, d’intégrité et de la morale caractérisant le Burkinabè».

Le parti présidentiel estime que la question de la corruption mérite une attention particulière. «La corruption est un « cancer » qui sape les efforts de développement», explique le MPP. Ainsi, le parti invite le gouvernement a être ferme face à la situation. «Il est essentiel que le gouvernement renouvelle sa volonté politique pour « une tolérance zéro » contre ce fléau».

Les congressistes du MPP pensent que dans un contexte de lutte contre le terrorisme, l’on doit sévir davantage contre le fléau de la corruption «Dans un contexte de lutte contre le terrorisme, les ressources publiques doivent être utilisées aux fins prévues et ne doivent pas être dilapidées par la fraude et la corruption. Nous invitons le gouvernement à mettre en place un dispositif qui permette de détecter la fraude ou la corruption et d’agir fermement contre les auteurs des malversations».

La lutte contre la corruption est la clé de la confiance dans les pouvoirs publics et c’est aussi un ingrédient indispensable d’une croissance économique robuste et durable, conclu le parti au pouvoir. Le deuxième congrès extraordinaire du Mpp s’est tenu du 24 au 26 septembre 2021 à Ouagadougou.

Lire aussi: Affaire contrebande de carburant: le maire de Pama Jérémy Madia Onadja interpelé à Ouagadougou

www.libreinfo.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 + 8 =