Home A la une Niger : le journaliste d’investigation Moussa Aksar devant le tribunal de Niamey

Niger : le journaliste d’investigation Moussa Aksar devant le tribunal de Niamey

Moussa Aksar

Par la Rédaction

Le directeur de publication du journal ‘’L’Evénement’’ du Niger Moussa Aksar comparaît ce vendredi 08 janvier 2021 devant le tribunal de Niamey III. Il a été arrêté suite à une plainte d’un ressortissant nigérien en Belgique.

Il est accusé de diffamation après la publication d’une enquête sur les malversations au sein du gouvernement nigérien. Un projet d’enquête suscité après la publication en février 2020, d’un rapport d’audit qui révélait le détournement des milliards FCFA à travers des surfacturations et des contrats douteux.

Aksar a mené cette investigation en coordination avec le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) dans le cadre du projet « FinCEN Files. », selon un communiqué de la Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest (CENOZO).

Directeur de publication de L’Évènement Niger,Moussa Aksar est aussi l’actuel président de la CENOZO.  Il a révélé plusieurs dossiers sur la corruption, le trafic de drogue, les faux médicaments, le trafic international de bébés, etc., qui lui ont valu des procès devant les tribunaux. « Je suis l’un des rares journalistes à remporter un procès contre l’ex guide libyen Mouammar Kadhafi malgré les pressions multiples exercées contre moi. J’ai obtenu plusieurs prix nationaux et internationaux pour mon professionnalisme dans le traitement des questions de bonne gouvernance et de terrorisme. », déclare-t-il dans un article sur le site de la CENOZO.

C’est son enquête qui avait révélé le trafic de bébé du Nigéria vers le Niger dans lequel Hama Amadou, ancien président de l’Assemblée nationale et le principal opposant, avait été condamné. C’est cette condamnation qui a été d’ailleurs la cause de l’invalidation de sa candidature à la présidentielle de 2020.

 

www.libreinfo.net