Home A la une Niger: Mohamed Bazoum officiellement investi Président de la République du Niger

Niger: Mohamed Bazoum officiellement investi Président de la République du Niger

Niger Investiture Mohamed Bazoum
Le nouveau Président du Niger Mohamed Bazoum en prestation de serment

Le nouveau président démocratiquement élu du Niger, Mohamed Bazoum, est investit président du Niger le vendredi 2 avril 2021. Une investiture sous haute tension sécuritaire et politique, jamais vu au Niger. Treize chefs d’Etats étaient attendus à cette investiture dont le président du Faso, Roch Kabore.

 

Par Rama Diallo, stagiaire

Le candidat du parti au pouvoir, Mohamed Bazoum, a été élu président du Niger. Agé de 61 ans, Bazoum a été élu à l’issue du second tour de la présidentielle du 21 février 2021 avec plus de 55% des voix face à l’ancien président, Mahamane Ousmane. Ce dernier n’a pas reconnu sa défaite et a appelé à des manifestations pacifiques. La cérémonie d’investiture s’est déroulé ce vendredi 2 avril au Centre international de conférence Mahatma Gandhi de Niamey.

La cérémonie d’aujourd’hui est historique. C’est la première fois depuis 60 ans d’indépendance qu’un président élu passe le flambeau à un autre démocratiquement élu.

Mohamed Bazoum place son mandat dans la continuité de ce qu’a accompli Mahamadou Issoufou.Il a évoqué le « cercle vicieux » dans lequel le Niger se trouve enfermé. Le nouveau président a aussi promis de prendre à bras le corps la question de la corruption. Plusieurs scandales ont émaillé le mandat de son prédécesseur, comme celui des détournements au ministère de la Défense. « Quiconque a une responsabilité dans l’administration répondra de ses actes », a-t-il prévenu. Dans son discours, il a annoncé que l’éducation et la sécurité seront ses plus grands défis.

Le nouveau président a rendu un hommage vibrant à  Mahamadou Issoufou qui passe la main après dix ans de pouvoir. Mohamed Bazoum a parlé longuement du président sortant qu’il qualifie d’ami. Il a rappelé qu’ils se sont rencontrés pour la première en août 1990 et le 22 décembre 1990, ils fondaient le PNDS- tarayya.

Après son installation, Mohamed Bazoum devra gérer les crises sécuritaire et politique. En politique,  le candidat de l’opposition à la présidentielle, Mahamane Ousmane continue de proclamer sa victoire. Une situation qui pourrait avoir un impact négatif sur la  vie politique du pays. Le 25 mars 2021, les 53 députés de l’opposition ont boycotté la première session parlementaire.

L’investiture de Mohamed Bazoum intervient dans un contexte tendu. Tandis que sa victoire est toujours contestée par l’opposition, une tentative de coup d’État a échoué dans la nuit de mardi à mercredi 31 mars 2021. Le pays a connu également ces quinze derniers jours les attaques terroristes les plus meurtrières de ces dernières années. Plus de 200 civils ont été tués dans deux attaques terroristes dans les régions de Tillabéry et de Tahoua.

Le président du Faso, Roch Kaboré a quitté  Ouagadougou pour Niamey le jeudi 1er avril où il prend part à l’investiture du nouveau président. Une délégation du MPP se trouve depuis une semaine au Niger. Mohamed Bazoum entretien de très bonnes relations avec le Burkina Faso et en particulier avec le pouvoir.

En rappel, Mohamed Bazoum, est né le 1ᵉʳ janvier 1960. Il était enseignant de philosophie. Il a été  ministre d’État, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses du 12 avril 2016 au 29 juin 2020. Il est membre fondateur du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS-Tarayya) créé en décembre 1990. Il occupe le poste du Président du Comité exécutif national (CEN) de ce parti depuis l’accession en 2011 de Mahamadou Issoufou à la magistrature suprême du Niger.

www.libreinfo.net