spot_img
spot_img

Niger: des jeunes appellent à un recrutement de volontaires contre les troupes armées de la CEDEAO

Publié le : 

Publié le : 

Un groupe de jeunes ayant à sa tête Amsarou Bako a appelé, ce 16 août 2023, à un recrutement massif de volontaires pour aider l’armée à faire face à la CEDEAO qui menace d’intervenir militairement au Niger.

Par Emilienne Compaoré (stagiaire)

Trois semaines après le coup d’État au Niger qui a renversé le président Mohamed Bazoum, les Nigériens se préparent pour contrer une éventuelle intervention des troupes de la CEDEAO. Elle a appelé, en effet, ce 16 août, à un recrutement des volontaires pour la défense du Niger

Cette initiative est lancée par un groupe d’habitants de Niamey, visant à recruter des dizaines de milliers de volontaires dans tout le pays.

Amsarou Bako habite à Niamey, la capitale du pays. Il souligne que le but de ce recrutement est de combattre, aider aux soins médicaux et fournir de la logistique technique et d’ingénierie, entre autres fonctions, au cas où les nouvelles autorités auraient besoin d’aide.

«C’est une éventualité. Nous devons être prêts à chaque fois que cela se produira», a déclaré Amsarou Bako, l’un des fondateurs de l’Associated Press mardi.

Le lancement de la campagne de recrutement se tiendra le samedi 19 août à Niamey ainsi que dans les villes où les forces de la CEDEAO pourraient passer pour entrer dans le pays notamment les frontières avec le Nigeria et le Bénin.

Amdarou Bako indique que toute personne âgée de plus de 18 ans peut s’inscrire et la liste sera remise aux militaires au pouvoir pour qu’ils puissent faire appel à des personnes en cas de besoin. «La junte n’est pas impliquée, mais elle est au courant de l’initiative» a-t-il ajouté.

www.libreinfo.net

Articles de la même rubrique

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...
spot_img

Autres articles

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...