spot_img
spot_img

Niger : une manifestation nationale contre l’armée française prévue le 17 août prochain 

Publié le : 

Publié le : 

La République du Niger sert désormais de base et de repli tactique pour les forces de Barkhane, après leur retrait du Mali. Depuis plusieurs semaines, des convois arrivent au Niger. Sauf que des Nigériens sont opposés à ce redéploiement et appellent à une manifestation le 17 août prochain. 

Par Nicolas Bazié 

Le dernier détachement militaire de la force française Barkhane sur le sol malien a franchi la frontière entre Mali et le Niger le lundi 15 août selon l’État-major français des Armées.

Après avoir passé 9 ans en terre malienne, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme au Sahel, l’armée française a quitté sous la pression des nouvelles autorités du Mali. Elle dépose ainsi ses valises au Niger, un autre pays éprouvé par le phénomène du terrorisme. Une venue qui semble difficile à avaler pour de nombreuses organisations de la société civile du pays.

Considérant donc les multiples critiques contre la force Barkhane «expulsée» du Mali et son redéploiement au Niger, les organisations de la société civile nigérienne réitèrent leur opposition à la présence militaire française dans leur pays et exigent son «départ immédiat».

Dénommée M62, la nouvelle structure appelle à une manifestation nationale contre Barkhane ce mercredi 17 août. Le mouvement a été lancé par une quinzaine d’OSC et se veut une « union sacrée pour la sauvegarde de la souveraineté et de la dignité du peuple ».

Il faut rappeler aussi qu’en novembre 2021, au Burkina Faso, un groupe de plusieurs dizaines de véhicules militaires français, en provenance de Côte d’Ivoire, destination le Niger, a été stoppé à Ouagadougou (centre) et à Kaya (Centre Nord) par une colonne de manifestants remontés. Le convoi français a dû faire demi-tour pour trouver d’autres moyens, afin de se rendre au Niger.

Lire aussi: Barkhane: le dernier détachement sur le sol malien a franchi la frontière entre le Mali et le Niger lundi

www.libreinfo.net

Articles de la même rubrique

Burkina: la société française SECURICOM suspendue

Le ministre burkinabè de l'Administration territoriale en charge de la sécurité, Emille Zerbo a suspendu dans un arrêté le 10 juillet 2024 les activités...

Lutte contre le financement du terrorisme au Burkina : le gouvernement adopte un avant-projet de loi

(Ouagadougou, 17 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des Ministres. Selon...

Burkina: Oméga Médias condamne «l’enlèvement» de Alain Alain

Dans un communiqué, la Direction générale de Oméga Médias informe de «l’enlèvement» de son journaliste Alain Alain au petit matin de ce 13 juillet...

Coopération militaire : le Président du Faso échange avec la 36e promotion des stagiaires de l’Ecole d’Etat-major national de Koulikoro

(Ouagadougou, 4 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a accordé, ce jeudi matin, une audience à une...

Burkina/Montée des couleurs : l’Armée à l’unisson autour du drapeau national

Les Forces armées nationales burkinabè ont organisé, ce jeudi 4 juillet 2024 à Ouagadougou, une cérémonie de montée des couleurs au Camp Paspanga. Cette...
spot_img

Autres articles

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...

Sénégal : Le président Diomaye Faye de nouveau en France 

Le président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a quitté Dakar ce mercredi 24 juillet 2024 pour se rendre à Paris en France. Il honore ainsi...

Burkina : Yamako Soulama, nouveau directeur du Centre écologique Albert Schweitzer (CEAS Burkina)

Le Centre écologique Albert Schweitzer (CEAS Burkina) a un nouveau directeur. Il s’agit de Yamako Soungalo Soulama qui a pris fonction le vendredi 19...