Home Non classé Noël au Burkina: le premier ministre Zerbo aux côtés des personnes déplacées...

Noël au Burkina: le premier ministre Zerbo aux côtés des personnes déplacées de Kaya  

0

Le chef du gouvernement burkinabè, Lassina Zerbo a passé la fête de Noël avec les déplacés internes de   Kaya dans la province du Centre-Nord. Il y est allé pour s’enquérir de leurs conditions de vie et leur transmettre le message d’encouragement et de solidarité du gouvernement. Il était accompagné d’autres ministres. C’est la toute première sortie du nouveau premier ministre

Par Rama Diallo

Kaya le chef-lieu de la province du Centre-Nord abrite des milliers de déplacés internes venus des villages et communes de la région. A l’occasion de la fête de Noël, une équipe gouvernementale avec à sa tête le premier ministre Lassina Zerbo, s’est rendu à Kaya dans le Sanmatenga pour toucher du doigt les conditions de vie des déplacés internes.

Le premier ministre a visité deux sites. Il s’agit du stade régional du Centre-nord qui abrite les déplacés de la commune de Dablo. Et le site Tiwega 1, au secteur 5 de Kaya.

C’est au total deux mille cinq cent enfants  des deux sites qui ont bénéficié d’un arbre de Noël. Ce, grâce au ministère du Genre, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire.

Les porte-paroles des enfants, Djibril Sanfo et celui des adultes Adama Zango, ont tous les deux remercié le gouvernement pour leurs efforts en leur faveur. Mais ils ont plaidé pour le retour dans leurs localités d’origine. 

«J’ai compris le degré de détresse et de désespoir qui vous animent. Il est bien vrai que le gouvernement fait des efforts, mais ces efforts ne sont jamais suffisants tant que vous n’êtes pas de retour chez vous et que vos enfants reprennent le chemin de l’école. C’est de cela qu’il s’agit», a soutenu Lassina Zerbo.

Le président du Faso, Roch  Kaboré a instruit le gouvernement de travailler à assurer la paix et la sécurité au Burkina Faso, a indiqué le chef du gouvernement.

 « La paix et la sécurité nécessaires ne peuvent revenir que si nous sommes soudés, solidaires. Si nous exprimons cette cohésion, cela fera de nous, la force invincible contre les forces du mal. C’est en restant solidaires que nous allons vaincre le terrorisme», a t-il laissé entendre. 

Le chef du gouvernement a  exhorté les déplacés au pardon, à la tolérance. Selon lui, le président du Faso a entendu le cri de cœur de tous les déplacés internes du pays. Il  a rassuré les populations  que son gouvernement fera  tout pour bouter hors du Burkina Faso le terrorisme.  Afin que ses populations puissent  retourner sur leurs  terres. 

Il a salué l’engagement et le courage des forces de défense et de sécurité (FDS) et des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) qui se battent pour la sécurisation du territoire national.

Le premier ministre a invité les populations à être au contact des hommes qui sont sur le terrain. En leur fournissant des informations qu’ils ont.  Car c’est une guerre qui nous concerne tous..

A l’entendre,  il a fait le choix d’aller à Kaya, parce que  c’est la ville qui abrite le plus grand nombre de déplacés internes.  Mais il a promis de visiter les autres sites de déplacés qui sont dans les autres provinces du pays.

www.libreinfo.net 

 

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 − 8 =