spot_img
spot_img

Burkina Faso : des noyades récurrentes d’enfants mineurs à Sapouy (Ziro)

Publié le : 

Publié le : 

Il y a eu ces dernières semaines de fortes pluies à Sapouy, chef-lieu de la province du Ziro, région du centre-ouest, provoquant des noyades récurrentes. Conséquences : trois enfants mineurs sont morts.

Par Dino Abdoulaye Konaté, Correspondant dans le Ziro

Dès qu’une forte pluie tombe, c’est l’inquiétude dans la ville de Sapouy. Car, le 15 août 2023, le corps sans vie d’un habitant a été découvert dans les eaux, dans le village de Idiou, situé à cinq kilomètres de la ville de Sapouy.

Les 22 et 23 août, deux autres corps ont été repêchés des eaux d’une rivière au secteur n°1 de Sapouy.

«Il m’est revenu que suite aux pluies diluviennes du mois d’août, précisément celles du dimanche 13 au lundi 14, du 21 au 22 août 2023, trois cas de noyades d’enfants mineurs m’ont été respectivement signalés le 15 à Idou, les 22 et 23 à Sapouy, secteur 1 », écrit le Président de Délégation spéciale de la commune de Sapouy.

De tristes événements qui ont interpellé le président de la délégation spéciale de la commune de Sapouy, François Kaboré.

Dans son communiqué qu’il a rendu public le 25 août 2023, il a invité les parents à « renforcer les dispositions de garde et de surveillance » de leurs enfants afin d’éviter « les désagréments éventuels liés à ces sinistres ».

Il a interpellé tous les parents et tuteurs d’enfants sur leurs responsabilités.

www.libreinfo.net

Articles de la même rubrique

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...
spot_img

Autres articles

Burkina : Compte rendu du conseil des ministres du 24 juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H...

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...