Home Politique Burkina Faso: l’UNIR/ MPS demande la libération immédiate de Ollo Mathias Kambou,...

Burkina Faso: l’UNIR/ MPS demande la libération immédiate de Ollo Mathias Kambou, militant du Balai Citoyen

0
Ollo Mathias Kambou UNIR/MPS
Me Benewendé Sankara président de l'UNIR/MPS

L’Union pour la renaissance-mouvement patriotique Sankariste (UNIR/MPS) a condamné mardi soir les violences qui ont eu lieu tôt dans la matinée devant la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité à Ouagadougou et demandé la libération immédiate de Ollo Mathias Kambou . Une violence qui a opposé des jeunes se réclamant du « Mouvement Sauvons le Burkina » contre des militants du Balai Citoyen qui ont appelé à une mobilisation pour la libération de leur camarade interpellé le lundi 5 septembre 2022.

Par la Rédaction

L’UNIR/MPS dans une déclaration a condamné les violences et a demandé la libération immédiate de Ollo Mathias Kambou . Ce dernier a été placé sous mandat de dépôt mardi soir à la maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO).

Le parti demande aux autorités burkinabè de prendre « des mesures idoines pour l’apaisement de la situation pour préserver la sérénité et la cohésion du peuple autour de ses intérêts majeurs dont la lutte pour sa survie.

Dans la même déclaration,le parti condamne les violences qui ont engendré des blessures physiques d’un autre leader de la société civile en la personne de Massourou Guiro, membre du Mouvement plus rien ne sera comme avant (MPRESCA).

Le parti « déplore vivement ces affrontements dignes d’une autre époque qui sont perpétrés sous le regard complaisant des autorisés Burkinabè et dénonce avec véhémence les atteintes graves faites aux libertés démocratiques et les atteintes à l’intégrité physique de paisibles citoyens alors même que les thuriféraires du régime chantent quotidiennement une réconciliation nationale qui s’éloigne comme une ligne d’horizon. »

Me Benewendé Sankara et ses camarades expriment « leur désarroi et leur inquiétude ainsi ainsi que leur profonde préoccupation face à la montée de la barbarie moyenâgeuse aux conséquences d’extrême dangerosité pour la paix sociale au Burkina ».

Le parti a aussi présenté sa compassion aux victimes de l’explosion du véhicule lundi sur la route Djibo – Bourzanga qui a fait 35 morts et 37 blessés.

Lire aussi: Burkina Faso: le militant de la société civile Ollo Mathias Kambou placé sous mandat de dépôt à la MACO

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
21 × 8 =