Home Sécurité Opération Barkhane: 150 conteneurs et 40 véhicules militaires convoyés du Mali vers...

Opération Barkhane: 150 conteneurs et 40 véhicules militaires convoyés du Mali vers le Niger

0

La Force Barkhane poursuit son retrait du territoire malien. Du vendredi 5 au jeudi 11 août 2022, environ 150 conteneurs et 40 véhicules militaires ont été convoyés vers Niamey, au Niger. C’est ce qui ressort d’un communiqué parvenu à la rédaction de Libreinfo.net ce  dimanche 14 août 2022.

Par Daouda Kiekieta

Le retrait de la force Barkhane du Mali se poursuit dans la dernière base située à Gao. Selon une note de la force, le premier convoi, d’environ 80 camions,  effectué du 4 au 8 août a permis le transfert d’une vingtaine de véhicules militaires et environ 60 conteneurs hors du territoire malien vers le Niger. 

«Le second, du 5 au 9 août a transporté 24 véhicules militaires et environ 90 conteneurs», poursuit le communiqué, ajoutant qu’en plus des camions de transport, l’utilisation d’aéronefs a permis de transporter du fret vers les bases de la force Barkhane au Niger et au Tchad, ou directement vers la France.

Tout en se ré-articulant hors du Mali, la force dit avoir menée des opérations de sécurisation de sa dernière emprise, Gao, et ses alentours. L’une de ces opérations a permis selon elle, de neutraliser un « regroupement de terroristes» affilié à Al-quaïda. « Dans la nuit du 6 au 7 août 2022, à l’issue d’une phase de collecte de renseignements sur des cadres du Rassemblement pour la victoire de l’Islam et des musulmans (RVIM), la cinématique d’un regroupement a été observée dans la région de Telataï (à 200 km au nord-est de la ville de Gao). La surveillance mise en place a permis de confirmer le renseignement et de procéder à la neutralisation d’un regroupement de cette organisation terroriste affiliée à Al-Qaïda», informe Barkhane.

En rappel, cinq bases ont déjà été rendues par la France aux forces armées maliennes depuis octobre 2021. Soit Kidal, Tessalit, Tombouctou, qui ont été évacuées fin 2021, Gossi, en avril, et Ménaka, le 13 juin. Il reste l’emprise de Gao, la plus grande base militaire des forces françaises en Afrique. 

Lire aussi: Lutte antiterroriste : la force Barkhane annonce l’élimination d’un cadre terroriste au Mali

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
12 × 18 =