spot_img

Burkina Faso : des OSC condamnent «les menaces voilées ou ouvertes» contre le personnel de l’ASCE-LC

Publié le : 

Publié le : 

Des Organisations de la société civile (OSC) avec à leur tête le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) ont tenu une conférence de presse, le vendredi 17 février 2023, à Ouagadougou. Il était question pour ces OSC de manifester leur soutien au personnel de l’Autorité Supérieure du Contrôle d’État et de lutte contre la corruption (ASCE-LC).

Par Elza Nongana

Suite aux menaces dont font face le contrôleur général d’État M. Philippe Neri Nion et les autres membres du personnel de l’Autorité Supérieure du Contrôle d’État et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), des organisations de la société civile (OSC) leur ont manifesté leur soutien. Elles ont condamné « avec fermeté les menaces voilées ou ouvertes contre l’équipe de l’ASCE-LC ».

Ces OSC sont entre autres le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC), le Mouvement burkinabè des Droits de l’Homme et des Peuples (MBDHP).

«Nos organisations, en tant que structures œuvrant pour la bonne gouvernance, la défense des droits humains et des libertés démocratiques, ont décidé d’unir leurs voix pour soutenir les actions d’assainissement de la gestion du denier public menées actuellement par l’ASCE-LC » a déclaré M. Sagado Nacanabo, secrétaire exécutif du REN-LAC.

OSC ASCE-LC
M. Sagado Nacanabo, secrétaire exécutif du REN-LAC.

Pour ces OSC, la corruption est l’un des facteurs explicatifs de la crise structurelle et multidimensionnelle que traverse le Burkina Faso. Un lien direct est établi entre corruption et terrorisme, ajoutent-elles. 

Ces organisations interpellent alors le gouvernement à retrouver et punir les acteurs des menaces à l’endroit de l’équipe de l’ASCE-LC. 

« Nous rappelons au gouvernement son devoir de garantir la protection des contrôleurs de l’ASCE-LC dans l’exercice de leur fonction.

Nous insistons sur le fait que cette protection doit également s’étendre à tous les acteurs impliqués dans la lutte contre la mal gouvernance et la défense des droits humains, notamment les magistrats, les journalistes, les lanceurs d’alerte, les animateurs d’OSC, etc. » explique le secrétaire général du REN-LAC.

Le 12 janvier 2023, M. Philippe Nion, informait l’opinion publique avoir reçu une alerte indiquant « d’éventuelles initiatives isolées visant à nuire à son personnel » suite à la publication des noms des députés de la 7e et 8e législature qui doivent à l’État dans l’affaire dite « prêts véhicules ». 

Un communiqué du 10 février 2023 du gouvernement en conséquence affirmait par ailleurs avoir constaté des « menaces de morts » contre le personnel de l’ASCE-LC.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Coopération : des journalistes burkinabè à Beijing pour « découvrir la vraie Chine»

La République populaire de Chine, en partenariat avec l’État du Burkina Faso, a initié un séminaire de formation qui se déroule du 10 au...

Sourou: Le Haut-Commissaire visite les  communautés chrétiennes de Tougan  

Après sa visite aux chefs coutumiers et à la communauté musulmane, le Haut Commissaire du Sourou, Désiré Badolo s'est rendu le jeudi 11 avril...

Burkina : SIFLO, un salon pour encourager la plume féminine

L' Association les  pionnières du livre a organisé le jeudi 11 avril 2024, à Ouagadougou, un point de presse pour présenter le contenu et...

Économie: Des défaillances de réseau compliquent les services

Les difficultés de réseau lors du paiement des impôts et taxes deviennent de plus en plus récurrentes au Burkina Faso au point  d’entraver le...

[Mémoire] : La boussole de la Révolution burkinabè

Les observateurs avertis disent que la Révolution d’août 1983 avait eu le mérite de disposer d’un Discours d’orientation politique (DOP). Cette boussole avait imprimé...
spot_img

Autres articles

Burkina/Justice : le CQDJ veut faciliter l’accès à la justice aux détenus 

Faciliter l’accès à la justice des personnes en situation de détention dans les maisons d’arrêt et de correction, tel est l'objectif du Centre pour...

Coopération : des journalistes burkinabè à Beijing pour « découvrir la vraie Chine»

La République populaire de Chine, en partenariat avec l’État du Burkina Faso, a initié un séminaire de formation qui se déroule du 10 au...

Sourou: Le Haut-Commissaire visite les  communautés chrétiennes de Tougan  

Après sa visite aux chefs coutumiers et à la communauté musulmane, le Haut Commissaire du Sourou, Désiré Badolo s'est rendu le jeudi 11 avril...

Burkina : SIFLO, un salon pour encourager la plume féminine

L' Association les  pionnières du livre a organisé le jeudi 11 avril 2024, à Ouagadougou, un point de presse pour présenter le contenu et...

Burkina/Culture : le gouvernement relance la  «Nuit des LOMPOLO» 

Le Conseil des ministres du jeudi 11 avril 2024, a décidé de relancer l'organisation de la «Nuit des LOMPOLO.» Ceci pour promouvoir les acteurs...