Accueil Politique Ouagadougou: les conseillers municipaux refusent de valider la gestion 2019 de Beouindé...

Ouagadougou: les conseillers municipaux refusent de valider la gestion 2019 de Beouindé avant la fin de son enquête en justice

Des policiers assurant la securité au palis de la jeunesse Jean Pierre Guingané
Des policiers assurant la securité au palis de la jeunesse Jean Pierre Guingané

La session du conseil municipal de Ouagadougou qui devrait se tenir lundi 22 juin à Ouagadougou a connu des troubles dès son entame.C’est ce qu’ a pu constater Libreinfo.net. En effet, ce conseil devait se dérouler sous haute sécurité. très tôt le matin la police a investit le palais de la jeunesse Jean Pierre Guingané. La session qui a pour habitude de se dérouler sans sécurité n’était pas celle de ce jour. A la question de savoir pourquoi ce dispositif particulier,un conseiller municipal répond qu’ils sont tous surpris. Autre fait, cette session qui est ouverte au public a été interdite ce lundi matin à tous ceux qui venaient pour assister.Des conseillers municipaux ont dû convaincre par tous les moyens la sécurité avant d’avoir accès à la salle.

Par La Rédaction

C’est un conseil municipal qui se tient dans un contexte un peu plus ou moins tendu à la mairie de Ouagadougou. En effet,depuis la révélation des acquisitions des véhicules (77) aux prix douteux par le journal Courrier Confidentiel,les relations entre le Maire de Ouagadougou Armand Beouindé et ses collègues conseillers municipaux sont de plus en plus tendues.

Pour la session municipale de ce lundi plusieurs conseillers municipaux étaient absents,sur un total de 254 conseillers,le Maire a annoncé la présence de 134. Un chiffre qui a été remis en cause par d’autres conseillers qui estiment à 50 les présents. Dès l’appel des conseillers municipaux,plusieurs d’entre eux ont commencé à chauffer la salle,la suite étaient compliquée pour que les choses se déroulent bien.

A l’ordre du jour il y avait plusieurs points mais ceux qui paraissaient cruciaux sont les suivants: examen et adoption du compte de gestion administratif,le compte de gestion 2019 de la commune de Ouagadougou et examen et adoption du budget supplémentaire gestion 2020. Ces trois points paraissent très sensibles aux yeux des conseillers surtout de l’opposition. Selon un des leurs interrogé par Libreinfo.net,si les conseillers adoptent ces trois points cela suppose que la gestion du Maire Beouindé à la tête de la mairie en 2019 a été bonne. Cette adoption pourrait le blanchir devant la justice qui enquête sur le dossier de l’achat des véhicules donc pas question de lui donner un quitus.Pire,ils demandent sa démission de la mairie.

Qu’à cela ne tienne,le Maire Armand Beouindé aurait validé les points inscrits à l’ordre du jour de la session. Des conseillers ont donc fait appel à un huissier pour constater selon eux les irrégularités observées au cour de la session. L’huissier de justice aurait compté en tout 101 personnes dans la salle contrairement aux chiffres avancés premièrement par le Maire. Sur les 101 personnes l’on note les policiers présents dans la salle et les Directeurs Généraux venus participer à la session. Selon certains conseillers,le rapport de la session sera attaqué devant la justice.

www.libreinfo.net