spot_img
spot_img

« Pandémie de la faim » au Sahel : des organisations humanitaires interpellent les bailleurs de fonds

Publié le : 

Publié le : 

A travers un communiqué rendu public le 16 juin, OXFAM, Action contre la Faim (ACF), CARE International, Norwegian Refugee Council (NRC) et Save the Children révèlent l’existence, au Sahel ouest-africain notamment, d’une « pandémie de la faim » qui vient s’ajouter à de multiples autres crises que connaît partie du continent africain.

Par la Rédaction

Il ressort de ce communiqué que les ressources financières nécessaires pour contrer cette « pandémie de la faim » s’élèvent à 2,8 milliards de dollars. En effet, cette somme pourrait permettre d’apporter une aide vitale à 24 millions de personnes. De plus, révèle ledit communiqué, les pays sahéliens ont besoin de 638 millions pour apporter une réponse conséquente à la pandémie de la covid-19.

Tout en saluant le fait que face à cette situation inédite plusieurs pays donateurs ont proclamé la nécessité d’être solidaires avec le continent Africain, OXFAM et ses consœurs disent « constater aujourd’hui que ce discours [de soutien] ne semble pas suivi d’effet. » Or, de leur avis, « Les bailleurs humanitaires doivent urgemment au moins doubler leurs financements humanitaires pour le Sahel pour les deux mois à venir. »

A l’endroit de ces bailleurs de fonds qui ont malheureusement reporté leur conférence (initialement prévue pour le 18 juin) nécessaire à la mobilisation des ressources financières conséquentes, OXFAM et ses consœurs émettent une forte interpellation en ces termes : « La faim elle, n’attend pas. La communauté internationale ne peut pas abandonner le Sahel au moment où les populations ont le plus besoin d’aide, nous sommes à un point de rupture ».

En tout état de cause, les organisations signataires du communiqué estiment que 5,5 millions de personnes sont exposées à l’insécurité alimentaire dans le Sahel central (Niger, Mali, Burkina Faso) pendant la période de soudure (juillet-août). De plus, précisent-elles, des « analyses montrent que la concentration de cette insécurité alimentaire se situe principalement dans la zone du Liptako Gourma ».

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...

Prise en charge des personnes déplacées internes au Burkina : 5,2 milliards de FCFA pour la construction de 1 000 logements

Le gouvernement burkinabè a lancé ce 12 juillet 2024, à Nagréongo dans la région du Plateau Central, un projet de réalisation de 1000 logements....

Burkina: Oméga Médias condamne «l’enlèvement» de Alain Alain

Dans un communiqué, la Direction générale de Oméga Médias informe de «l’enlèvement» de son journaliste Alain Alain au petit matin de ce 13 juillet...

Burkina/Éducation: «il y aurait un début de formation militaire, civique et patriotique au primaire», Président Ibrahim Traoré

Le président du Faso Ibrahim Traoré a annoncé jeudi lors d'une rencontre avec les forces vives de la nation, une insertion de la formation...

[Interview] : «L’impact de la crise sécuritaire sur les femmes minières est palpable »Lucie Kabré, présidente de l’AFEMIB

L' Association des femmes du secteur minier du Burkina (AFEMIB) œuvre pour la promotion du genre dans le secteur minier. Le 15 juin 2024,...
spot_img

Autres articles

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...

Football : Kylian Mbappé dépose ses crampons au Real Madrid 

Kylian Mbappé a été présenté officiellement au Real Madrid ce mardi 16 juillet 2024 au Stade Santiago Bernabeu plein à craquer avec ses 80...

Burkina : la production industrielle d’or a régressé en mai 2024

Le secteur aurifère burkinabè a continué de régresser en mai 2024, selon un rapport de suivi de l’économie et de la planification de juin...

Campagne agricole/Sourou : Une installation tardive de la pluie à Tougan

La campagne agricole 2024-2025 connaît un léger retard à Tougan, dans la province du Sourou, du fait de l'installation tardive des pluies. Dans les...

Présidentielle au Rwanda : Kagamé en passe d’être réélu avec 99,15 % des voix

Le président Paul Kagamé est bien parti pour rempiler pour un quatrième mandat avec les premiers résultats partiels de la Commission électorale nationale (NEC)....