Home Politique Burkina Faso: une pétition déposée au Conseil Constitutionnel pour l’annulation du titre...

Burkina Faso: une pétition déposée au Conseil Constitutionnel pour l’annulation du titre «Président du Faso» à Paul Henri Damiba

0
Paul Henri Damiba
Paul Henri Damiba lors de sa prestation de serment

Le débat juridique sur le titre du Président du Faso décidé par le Conseil Constitutionnel le 8 février 2022 continue de faire des mécontents. En effet, le 8 février 2022 dans une décision, le Conseil Constitutionnel a décidé d’établir le président du MPSR, Paul Henri Damiba comme «Président du Faso» à compter du 24 janvier 2022, date du coup d’Etat. Il n’en fallait pas plus pour susciter le courroux des constitutionnalistes qui voient une manière de légaliser les coup d’Etat mais aussi une violation de la Constitution.

La tempête est passée pour certains burkinabè lambda mais d’autres puristes de la Constitution trouvent la pilule difficile à avaler. Des citoyens ont donc initier une pétition qui a été déposée au Conseil Constitutionnel le 11 mars 2022 pour demander aux sages de rapporter leur décision du 8 février. C’est ce qu’a appris Libreinfo.net de sources concordantes.

Ils demandent que le titre «Président du Faso» soit annulé, car pour eux l’article 167 de la Constitution stipule que « la source de toute légitimité découle de la Constitution, et que tout pouvoir qui n’y tire pas sa source, notamment celui issu d’un coup d’Etat, est illégal ». Par conséquent, cette décision du Conseil Constitutionnel ne saurait faire du Lieutenant-colonel Paul Henri Damiba président du Faso.

Le Lieutenant colonel Paul Henri Damiba a preté serment le 16 février devant le Conseil Constitutionnel et le 2 mars il a été investi dans ses fonctions du « président du Faso ».

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 ⁄ 3 =