Home Société Burkina Faso: le régime de la Transition nomme ses directeurs généraux (Impôts,...

Burkina Faso: le régime de la Transition nomme ses directeurs généraux (Impôts, Sofitex, Sonabel, Onea et Rtb)

0
Paul- Henri Damiba
Paul-Henri Damiba, président de la Transition

Le gouvernement a nommé cinq directeurs généraux de grandes sociétés publiques lors du conseil des ministres du mercredi 20 avril 2022. Ce sont des changements à la tête de sociétés importantes du pays. Il s’agit des Impôts, de la Sofitex, Sonabel, Rtb et l’Onea.

Par La Rédaction

Progressivement, le président de la Transition Paul-Henri Damiba met son administration en place. Après la vague de changement dans l’armée, suivie des gouverneurs en février 2022 et la mis en place de son gouvernement, ce sont les directeurs généraux qui changent désormais.

Il fallait s’y attendre. A chaque changement de régime, les dirigeants font en général une « réorganisation » des Hommes à la tête des institutions.

Le Directeur général des Impôts Moumouni Lougue nommé en juin 2019 et son adjoint Innocents Ouédraogo en juin 2020 ont tous été relevés de leurs fonctions. Ils sont remplacés par Daouda Kirakoya, un inspecteur des Impôts et secondée par Talato Eliane Djiguemdé née Ouédraogo.

A la tête de la SOFITEX, l’une des plus importantes sociétés du pays c’est le Directeur général de SAPHYTO Bobou Bayoulou qui remplace Wilfrid Yameogo nommé le 23 mars 2016.

La gestion de cet homme à la société des fibres textiles (SOFITEX) n’a pas été un long fleuve tranquille. En effet, des articles de presse ont régulièrement dénoncé des malversations dans cette société.

Des procédures judiciaires ont plusieurs fois été engagées contre des travailleurs de la SOFITEX.

Le nouveau Directeur général Bobou Bayoulou aura entre autres défis de reconquérir la place du Burkina parmi les pays producteurs du coton en Afrique. A ce jour, c’est le Mali qui occupe la première place africaine.

La SONABEL a aussi un nouveau Directeur général. Il s’agit de l’ingénieur électromécanicien Daniel Sermé qui remplace Baba Ahmed Coulibay. Il avait été nommé en mars 2019. Après trois ans de service, il quitte la direction générale pour désormais Daniel Sermé, un autre cadre de la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL). Il était jusque là Conseiller technique du Directeur général.

Le changement est aussi passé à l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA). L’ingénieur hydrogéologue Gilbert Bassolé succède à François Frédéric Kaboré admis récemment à la retraite. Ce dernier avait même fait sa passation de service avec un intérimaire du nom de Lassina Sanou le 19 janvier 2022. Gilbert Bassolé est un cadre de l’ONEA bien expérimenté.

Enfin, à la RTB, (la radio et la télévision d’Etat) c’est l’ancien directeur général des Editions Sidwaya (quotidien d’Etat) et jusque là Secrétaire général du ministère de la communication, Rabankhi Abou-bakr Zida, un homme d’expérience dans le domaine des médias qui remplace un autre bien connu du grand public burkinabè Pascal Y. Thiombiano, nommé en février 2018 suite à un processus d’appel à candidature.

C’est au total cinq nouveaux directeurs généraux qui ont été nommés le 20 avril dernier.

Le régime de la Transition avait déjà fait d’autres nominations notamment à la Direction générale des Douanes et à la Direction générale de la maitrise d’ouvrage de l’aéroport de Donsin.

www.libreinfo.net 

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
5 × 12 =