Home Société Période de crise : former les chargés de communication institutionnelle, pour éviter...

Période de crise : former les chargés de communication institutionnelle, pour éviter les Fake news

0

Les chargés de communication des institutions et les représentants d’institutions reçoivent une formation le 11 avril 2022 à Ouagadougou. Une formation qui porte sur les techniques de communication en période de crise. C’est le ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, qui a initié cet l’atelier de formation. Il a été présidé par la ministre de la Communication Valérie Kaboré.

Par Nicolas Bazié

C’est une rencontre qui vise à renforcer la communication institutionnelle au Burkina Faso, en période de crise.

L’idée vient d’une étude du Centre pour la Gouvernance du Secteur de la Sécurité (DCAF) qui avait recommandé cette formation, au profit des chargés de communication d’institutions. e

« La communication est extrêmement importante en période de crise. Il est donc nécessaire que les acteurs chargés de gérer la communication, soient rompus à l’analyse et au traitement de l’information »,  indique le conseiller national du DCAF au Burkina, Sadou Sidibé.

A en croire la ministre de la Communication Valérie Kaboré, cette formation vient à point nommé, car elle permettra de recadrer les choses pour faire face à la désinformation ou aux Fake news.

« Former les acteurs clés est d’une importance capitale pour le gouvernement, qui est en train de peaufiner des stratégies pour avoir une même vision, et surtout travailler dans la même direction », a laissé entendre la ministre Valérie Kaboré.

C’est pourquoi elle est convaincue qu’une communication institutionnelle de qualité peut contribuer à les satisfaire, et surtout renforcer la confiance entre les gouvernants et les gouvernés, en période de crise.

Cette formation permettra sans doute aux bénéficiaires, d’exploiter les  nouvelles approches pour une meilleure maîtrise de l’outil communicationnel.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 + 23 =