Home Economie Burkina Faso: qui est Philippe Néri Kouthon Nion, le nouveau Contrôleur Général...

Burkina Faso: qui est Philippe Néri Kouthon Nion, le nouveau Contrôleur Général d’Etat

0
Philippe Néri Kouthon Nion
Philippe Néri Kouthon Nion, nouveau contrôleur général d'Etat.

L’Autorité Supérieure du Contrôle d’Etat et de la Lutte contre la Corruption (ASCE-LC) est désormais dirigée par l’inspecteur du trésor, Philippe Néri Kouthon Nion. Il a été nommé le 13 janvier 2022 au conseil des ministres. Il remplace le Dr Luc Marius Ibriga qui est à la tête de l’institution depuis 2014. Qui est ce nouvel homme qui va travailler à l’accomplissement de l’opération mains propres annoncée par le chef de l’Etat, Roch Kaboré ? A sa découverte.

Par Rama Diallo

L’inspecteur du trésor Philippe Néri Kouthon Nion, a 51 ans. Il est né en 1971 au Burkina Faso. Il est détenteur de plusieurs diplômes dont une maîtrise en sciences juridiques qu’il a obtenue à l’université Joseph Ki-Zerbo du Burkina Faso en 1997.

Après sa maîtrise, il s’est spécialisé en finances publiques où il obtient un diplôme d’inspecteur de trésor en comptabilité après 24 mois de formation à l’École Nationale des Régies Financières (ENAREF) du Burkina.

Il est aussi titulaire depuis 2020, d’un master en business administration, option audit et contrôle de gestion de l’académie canadienne de management et de technologie.

Sur le plan professionnel, Philippe Nion a officié au niveau national et international. Au niveau national, l’inspecteur du trésor a été conseiller à la Cour des comptes depuis 2016.

Il a été chargé du cours de comptabilité des collectivités territoriales à l’Ecole Nationale des Régies Financières de 2004 à 2010.

Depuis 2019, le nouveau contrôleur d’Etat est chargé du cours d’audit, délits et détection de la fraude (cycle de master professionnel), à l’université Thomas Sankara de Ouagadougou.

A l’international, le successeur de Luc Marius Ibriga est un expert en formation au Centre régional de formation des instituts supérieurs de contrôles des finances publiques d’Afrique francophone subsaharienne (CREFIAF) depuis 2018.

Il est membre de l’équipe d’experts internationaux chargés de développer le projet de guide sur comment aborder les questions de fraude et de corruption dans l’audit du secteur minier pour l’institution supérieure de contrôle (ISC) du CREFIAF.

L’inspecteur du trésor a été membre de l’équipe qui a élaboré le rapport public 2020 de la Cour des comptes. Il a été également membre du groupe chargé de l’élaboration du guide de jugement des fautes de gestion à l’usage de la chambre chargée de la discipline budgétaire.

En tout cas, c’est un homme au curriculum vitae fourni, dont le profit correspond bien au poste qui lui est confié, le Contrôleur général d’Etat.

www.libreinfo.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
48 ⁄ 24 =