Home Société Burkina: bientôt un registre foncier pour cerner le patrimoine immobilier des Burkinabè...

Burkina: bientôt un registre foncier pour cerner le patrimoine immobilier des Burkinabè (Philippe Nion)

0
Philippe Neri Nion
Passation de charges à l’ASCE-LC entre le nouveau contrôleur général d'Etat Philippe Néri Kouthon Nion (extrême g.) et Luc Marius Ibriga (à d. boubou Faso Dan Fan registre en main).

Le nouveau contrôleur général de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), Philippe Neri Nion a prêté serment devant le Conseil constitutionnel le jeudi 10 mars 2022. Après la prestation de serment, il a été officiellement installé à la tête de la structure par le président du conseil d’orientation de l’ASCE-LC, Christophe Compaoré. 

Par Rama Diallo

Philippe Nion a prêté serment ce jour devant le Conseil constitutionnel. Le nouveau contrôleur général d’Etat invite les Burkinabè à réfuter la corruption et à  faire preuve d’intégrité pour le développement du Burkina Faso. 

« Le citoyen burkinabè doit se dire que personne ne viendra développer notre pays à notre place. Il faudra que nous commencions à changer notre comportement. Chaque citoyen doit constituer un exemple pour son prochain. Les corrupteurs et les corrompus, j’aimerais que chacun se pose cette question : que deviendra notre pays si tout le monde devient adepte de la corruption? », a déclaré l’ex-inspecteur général du trésor.  

Monsieur Nion  souhaite mettre  en place dans un bref délai, un registre foncier. Selon lui, ce registre va permettre de cerner le patrimoine immobilier de tout un chacun. Aussi, il compte renforcer la coopération inter-agence. Ce  qui va permettre de faciliter la détection des biens qui sont localisés à l’étranger. 

Le consultant et formateur en finance publique, préconise que les autorités repensent le paradigme au Burkina Faso. Pour lui, les autorités doivent récompenser l’intégrité, l’intelligence et l’énergie des fils.

Philippe Nion rassure qu’il veillera à l’adoption des textes résiduels, et au renforcement des dispositifs de contrôles  au niveau des différents départements de l’ASCE-LC. 

« Nous ferons en sorte  d’être  présents chaque fois qu’il y a une sollicitation  ou chaque fois qu’il y a une dénonciation dans la presse. Nous renforcerons  la capacité des contrôleurs dans les différents domaines de compétence de l’Etat », a-t-il poursuivi.

L’ancien contrôleur général d’Etat, Luc Marius Ibriga dit être content de passer la main à Philippe Nion. D’après lui, monsieur Nion est la bonne personne pour diriger l’ASCE-LC. Car il a les compétences et la capacité. 

Monsieur Ibriga a salué ses collaborateurs qui l’ont accompagné durant le temps qu’il a passé à l’ASCE-LC.

Il a dirigé la structure de novembre 2015 à ce jour. 

www.libreinfo.net 

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 − 8 =