spot_img
spot_img

PNDES au Sahel :les attaques terroristes et la Covid-19 ont freiné la réalisation des activités

Publié le : 

Publié le : 

La revue régionale à mi-parcours 2020 du Plan National de Développement Économiques et Social (PNDES) suivie des consultations régionales devant aboutir à l’élaboration du prochain référentiel national de développement, a débuté le 14 août 2020 dans la région du Sahel.

Par Amadou Hamidou, correspondant Dori

Dans la région du Sahel, le bilan à mi-parcours n’est pas entièrement reluisant. Les acteurs s’en défendent à travers la recrudescence des attaques terroristes, la survenue de la pandémie de la covid-19 et à la prise tardive de l’arrêté portant allègement des procédures de passation des marchés entrant dans la cadre du Programme d’Urgence pour le Sahel (PUS).

Précisons que les sessions du Cadre régional de dialogue du Sahel tiennent lieu de revues et servent à examiner et à valider les actions des plans locaux de développement en cohérences avec les orientations du PNDES et à faire le bilan de leur mise en œuvre.

C’est dans ce contexte que se tient la présente session qui, pour cette fois, est couplée aux consultations régionales devant aboutir à la formulation du prochain référentiel national de développement (RND).

De façon spécifique, il s’agit d’examiner et de valider à la fois le projet de rapport régional de performance à mi-parcours 2020 du PNDES et le document de travail des consultations régionales.

Le rapport régional de performance à mi-parcours 2020 indique que la région contribue à la mise en œuvre de (12) objectifs stratégiques du PNDES à travers ses trois axes stratégiques.

Il s’agit de l’axe 1 consacré à la réforme des institutions et la modernisation de l’administration, de l’axe 2 consacré au développement du capital humain, et de l’axe 3 relatif à la dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie et les emplois.

La réalisation de ces actions par les collectivités territoriales de la région a nécessité la somme de 6 896,75 millions de FCFA sur une prévision de 12 532,65 millions de FCFA, soit un taux d’exécution financière de 55,03%. Selon le Gouverneur « ce taux aurait été certainement meilleur si le contexte sécuritaire et la pandémie à Covid 19 n’avaient pas impacté négativement les résultats des collectivités territoriales ».

S’agissant du document de travail des consultations régionales, il ressort que sur la période 2016-2019, les collectivités territoriales ont programmé 1 466 activités avec un coût global de 23,51 milliards de F CFA. Sur ces activités, 941 ont été entièrement exécutés, 233 sont en cours d’exécution et 292 n’ont malheureusement pas pu démarrer, soit 1 174 marchés passés à un coût global de 16,99 milliards de F CFA.

Ainsi, la situation d’exécution physique des contrats passés est de 80,08% contre une situation d’exécution financière de 72,30%.

Le Gouvernement a signé dans la région du Sahel, à l’instar des autres régions du pays, des contrats d’objectifs avec la commune de Falagountou et le Conseil régional dont l’évaluation de ces contrats d’objectifs reste satisfaisante.

Pour le Directeur Régional de l’Economie et de la Planification (DREP) Yaya Traoré, ‘’la mise en œuvre des activités a connu plusieurs difficultés liées à la recrudescence des attaques terroristes, à la pandémie de la Covid-19 et à la prise tardive de l’arrêté portant allégement des procédures de passation des marchés entrant dans la cadre du Programme d’Urgence pour le Sahel (PUS)’’.

Pour rappel, l’activité était placée sous la présidence du Gouverneur de la région du sahel, Salfo Kaboré et a connu la participation de la délégation du Secrétariat Permanent du Plan National de Développement Économique et Social (SP/PNDES), qui dit être venue soutenir dans les efforts en matière de suivi et d’évaluation du PNDES au niveau régional.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...

Prise en charge des personnes déplacées internes au Burkina : 5,2 milliards de FCFA pour la construction de 1 000 logements

Le gouvernement burkinabè a lancé ce 12 juillet 2024, à Nagréongo dans la région du Plateau Central, un projet de réalisation de 1000 logements....

Burkina: Oméga Médias condamne «l’enlèvement» de Alain Alain

Dans un communiqué, la Direction générale de Oméga Médias informe de «l’enlèvement» de son journaliste Alain Alain au petit matin de ce 13 juillet...

Burkina/Éducation: «il y aurait un début de formation militaire, civique et patriotique au primaire», Président Ibrahim Traoré

Le président du Faso Ibrahim Traoré a annoncé jeudi lors d'une rencontre avec les forces vives de la nation, une insertion de la formation...

[Interview] : «L’impact de la crise sécuritaire sur les femmes minières est palpable »Lucie Kabré, présidente de l’AFEMIB

L' Association des femmes du secteur minier du Burkina (AFEMIB) œuvre pour la promotion du genre dans le secteur minier. Le 15 juin 2024,...
spot_img

Autres articles

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...

Football : Kylian Mbappé dépose ses crampons au Real Madrid 

Kylian Mbappé a été présenté officiellement au Real Madrid ce mardi 16 juillet 2024 au Stade Santiago Bernabeu plein à craquer avec ses 80...

Burkina : la production industrielle d’or a régressé en mai 2024

Le secteur aurifère burkinabè a continué de régresser en mai 2024, selon un rapport de suivi de l’économie et de la planification de juin...

Campagne agricole/Sourou : Une installation tardive de la pluie à Tougan

La campagne agricole 2024-2025 connaît un léger retard à Tougan, dans la province du Sourou, du fait de l'installation tardive des pluies. Dans les...

Présidentielle au Rwanda : Kagamé en passe d’être réélu avec 99,15 % des voix

Le président Paul Kagamé est bien parti pour rempiler pour un quatrième mandat avec les premiers résultats partiels de la Commission électorale nationale (NEC)....