Accueil Economie Politique : démission de Léonce Koné, un ouf de soulagement pour la...

Politique : démission de Léonce Koné, un ouf de soulagement pour la nouvelle équipe dirigeante du CDP?

Léonce Koné deuxième vice président du CDP,demissionnaire
Léonce Koné deuxième vice président du CDP,démissionnaire

La discorde entre Léonce Koné, cadre du parti de Blaise Compaoré et l’actuelle équipe dirigeante était très ouverte. La rupture a même duré pourrait-on dire. En effet, depuis l’élection d’Eddie Komboigo, l’actuel président du CDP et Candidat désigné à la présidentielle de 2020, les relations n’ont jamais été aussi bonnes. Léonce Koné est celui qui a travaillé à colmater les restes du parti en 2014 suite à l’insurrection qui a renversé l’ancien Président Compaoré. Il se voyait confier la présidence du parti au premier congrès post Compaoré au regard de son investissement personnel après l’insurrection à maintenir le parti dans la scène politique.

Malheureusement pour lui,il s’en est sorti avec un poste de deuxième vice président. Les querelles à l’interne du parti ne font que commencer avec d’autres anciens cadres ayant été mis en minorité. Très vite un conflit de génération est née entre les loosers et la nouvelle équipe désormais conduite par Eddie Komboigo même si quelques anciens(Melegue Traoré,Achille Tapsoba…) continuent de le soutenir.

Le camp de Boureima Badini candidat perdant face à Eddie Komboigo,Léonce Koné,Salia Sanou, Mahamadi Lamine Kouanda membre fondateur du parti ne fait que grossir avec d’autres briscards.les contradictions au dualisme ont longtemps duré entre ces deux camps. Avant que les anciens ne finissent par s’aligner derrière Kadré Desiré Ouédraogo démissionnaire du CDP et candidat déclaré à la présidentielle de 2020.L’on a pu suivre des incompréhensions qui ont fini par se régler à Abidjan devant le président d’honneur Blaise Compaoré.

Même si celui ci a fini par les exhorter à rester dans le parti CDP,ils n’ont pas digéré l’arrivée à la tête du CDP avec une nouvelle génération qui veut “casser” les codes en politique. En septembre 2019,plusieurs cadres du parti réputés être proche de Kadré Desiré Ouédraogo,l’ancien Premier ministre sont sanctionnés. Léonce Koné,le deuxième vice président est exclu mais ils seront reconduits plus tard suite à une médiation de Blaise Compaoré à Abidjan.

A ce jour l’on pourrait dire que le départ de l’ancien député CDP et ministre de l’industrie et du commerce de Blaise Compaoré, Léonce Koné est un soulagement pour la nouvelle équipe dirigeante. Elle se voyait encombré par des cadres militants qui n’épousent pas forcement leur vision. C’est une évidence,Léonce Koné à montré la voie. Plusieurs autres véterans vont suivre dans les jours à venir pour se mettre certainement dans les rangs du candidat Kadré Désiré Ouédraogo.

www.libreinfo.net