Home Société Politique: l’ex-président Blaise Compaoré a souhaité rencontrer  Eddie Komboïgo avant la reprogrammation...

Politique: l’ex-président Blaise Compaoré a souhaité rencontrer  Eddie Komboïgo avant la reprogrammation du 8e congrès

0

Le  vice-président du congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) , Achille Tapsoba s’est prononcé sur la décision de justice ordonnant la suspension du congrès prévu se tenir les 4 et 5 décembre 2021. A cette occasion, il a fait savoir que le parti a décidé de se conformer à la décision de justice en attendant la levée pour le reprogrammer. C’était au cours d’une conférence de presse le lundi 6 décembre 2021.

Par André-Martin Bado

Le huitième congrès ordinaire du CDP qui devait se tenir les 4 et 5 décembre 2021, a été suspendu par une décision de justice.C’était après que certains membres du bureau politique et militants du parti se sont opposés à sa tenue.

Achille Tapsoba, premier vice-président du du CDP , a expliqué que le parti a reçu une lettre de son président d’honneur et fondateur, Blaise Compaoré. Il a demandé au parti de suspendre son congrès, compte tenu de la crise  sécuritaire dégradante du pays.

À la suite du président d’honneur, quelques vice-présidents, secrétaire général du parti des élus locaux ont assigné leur parti en justice pour demander également l’annulation du congrès. Ils estiment que le bureau politique national devait suspendre tout processus d’organisation du congrès dès la réception de la lettre du président d’honneur. «Des camarades ont apprécié la situation en se disant que la lettre mettre un terme immédiat aux activités et aux instants préparatoires au congrès.», a laissé entendre le premier vice-président du CDP.

Selon Achille Tapsoba, la justice a donné raison aux plaignants «Lorsque le juge a dit « vous ne pouvez pas faire un congrès tant que vous ne pouvez pas vous reconformez à la dimension du bureau politique national prévu pas votre statut».

A cet effet ,Il fait savoir qu’il était difficile de continuer le processus de la tenue  du congrès vu que l’affaire était déjà en justice .« Il était important que le parti mette en œuvre la décision de justice.Le CDP  en tant que parti républicain et en tant que parti démocrate a été convenu que le congrès devait être suspendu ».

Pour ce qui concerne la reprogrammation du congrès ,Achille Tapsoba a indiqué que le bureau politique national attend la levée de la suspension ou la décision de la Cour d’appel avant de communiquer une nouvelle date aux militants.

Selon M. Tapsoba, avant la reprogrammation du congrès, le président d’honneur Blaise Compaoré a souhaité que Eddie Komboïgo vienne d’abord le rencontrer à Abidjan.

www.libreinfo.net 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
17 + 7 =