Accueil A la une Jeunes Talents : Issaka Zangré, l’étudiant entrepreneur

Jeunes Talents : Issaka Zangré, l’étudiant entrepreneur

Burkina Entrepreneuriat Etudiant
L'entrepreneur, Issaka Zangré compte s'impose dans le monde du business burkinabè.

Il pousse ses premiers cris en 1999. La commune de Koubri, situé à une vingtaine de kilomètres de Ouagadougou, est dans la joie. Un espoir est né. Un espoir du Burkina vient « d’atterrir » sur le sol « Koubrilais ». Issaka Zangré, car c’est de cet homme qu’il s’agit, était resté jusque-là dans l’ombre.

Par Frank Pougbila

Une discrétion qui cache un entrepreneur hors pair. Il faut connaitre son histoire pour se convaincre que le jeune Issaka Zangré doit être suivi jalousement. A 22 ans, Issaka est étudiant en 3ème année de médecine à l’Université saint Thomas d’Acquin à Ouagadougou. Ce qui fait sa différence avec les étudiants de sa génération est son esprit entrepreneurial.

Ce jeune homme est déjà à la tête de quatre entreprises, toutes prospères. Tout a commencé après l’obtention de son baccalauréat série D en 2018. Elève brillant, il obtient une bourse pour la Tunisie afin de poursuivre ses études universitaires. Au regard de la modestie des moyens de ses parents qui ne pouvaient pas le soutenir quant à certaines charges en Tunisie, il renonce à la bourse. Il opte alors pour des études en médecine au Burkina.

En octobre 2018, l’université Saint Thomas d’Acquin l’accueille. Il est vite confronté aux réalités de la vie estudiantine. Pour se trouver un logement ce fut la croix et la bannière. Il parcourt avec des camarades les rues de Ouagadougou pour se trouver une maison d’habitation que pouvaient supporter ses moyens limités. Ce fut un véritable casse-tête chinois.

Une période difficile qui lui permet de prendre conscience de la cruciale situation du logement dans notre pays. Il constate l’absence d’une structure pour aider les étudiants à se trouver des logements. Pour contribuer à la résolution du problème, il met en place une agence immobilière dénommée « Espoir Immobilier ». La structure créée est une agence immobilière de location de maisons, de gestion de biens immobiliers, vente de terrains et de parcelles.

« Espoir Immobilier » est basée dans la province du Kadiogo dans les communes rurales de Saaba (le siège) et Koubri (une annexe). Le succès fut immédiat. Avec son agence, il a permis à des centaines d’étudiants d’avoir des maisons à louer dans le cadre de leurs études à l’USTA.

Cette passion pour l’entreprenariat le pousse loin. Il profite du succès de son agence immobilière pour ouvrir une boutique de décoration, de confections, de vente de rideaux et de draps à Koubri. Une boutique qui soulage les populations de Koubri. Issaka Zangré ne reste pas en si bon chemin.

En 2019, en 2ème année de médecine, il s’oriente dans l’élevage de la volaille, précisément les poulets de race locale. Installé à Koubri et grâce à sa persévérance, cette activité connaîtra aussi un succès. Il fait sortir plus 500 poulets par trimestre. Sa ferme est en expansion avec la construction d’un local pouvant contenir plus de 1.500 têtes de poulets.

Toujours prêt à répondre aux besoins de son entourage, le jeune entrepreneur vient d’ouvrir une agence de lavage et de nettoyage appelée « Espoir Pressing et Services ». Il a recruté pour cela des femmes de ménage qui font le lavage des habits à domicile et le nettoyage des locaux des particuliers et des institutions.

Burkina Entrepreneuriat Etudiant
La vente des rideaux est un gros business pour l’étudiant

Issaka Zangré est également le secrétaire général adjoint de l’Association « Tutorat en médecine de Saaba ». Une structure qui accompagne les étudiants de première et de deuxième de médecine dans leur formation. Dans l’objectif de faire progresser sa nation, il milite dans l’Association des jeunes leaders pour le développement (AJLD).

La mission de cette association est de promouvoir l’éducation en milieu scolaire et universitaire. Il est le secrétaire chargé de la communication et des relations extérieures au sein de l’association.

Le cursus scolaire de Issaka Zangré est édifiant. Il débute ses études primaires en 2006 à l’école de Guiguemtenga, dans la commune de Koubri et obtient brillamment son Certificat d’étude primaire (CEP) en 2011. Il fut d’ailleurs le meilleur élève du Burkina au CEP avec un total de 164/170 points. Il est reçu par le ministre en charge de l’Education et de l’Alphabétisation de l’époque, Mme Koumba Boly. Il reçoit de nombreux cadeaux dont une invitation pour une colonie de vacances au Maroc. Issaka Zangré a été le premier de sa classe du CP1 à la Terminale.

Il a, également, été premier au concours d’excellence dans sa commune en classe de CE1, CE2 et CM1. Il est titulaire de plusieurs Tableaux d’honneur au lycée en tant meilleur élève de son établissement.

Son amour pour le travail, lui a valu la confiance de l’actuel ministre de la Santé, le Pr Charlemagne Ouédraogo. Il est ainsi encouragé et suivi depuis l’école primaire par le Pr Ouédraogo. Le Conseiller Technique du ministre en charge de l’Education nationale, Ibrahima Sanon ainsi que le capitaine des Etalons, Charles Kaboré l’on également adopté.

Parrainé dans ses études par l’association Graines de Joie, Issaka Zangré, arrive à concilier études et entrepreneuriat. Patron de quatre entreprises, il emploie cinq personnes permanentes.

Son secret ? Issaka Zangré pense que le secret est le travail. Il exhorte à la recherche du meilleur, car être bon ne suffit plus pour réussir. « La volonté, la persévérance et le courage mènent au succès », confie-t-il.

www.libreinfo.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
20 − 18 =