spot_img
spot_img

Bobo Dioulasso : le premier ministre visite la station de traitement de l’ONEA sur le site de Nasso 

Publié le : 

Publié le : 

Le premier ministre, Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambèla, a visité la station de traitement de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) de Bobo-Dioulasso le vendredi 6 octobre 2023 à Nasso.

Par Kapidgou, correspondant dans le Houet

Le chef du gouvernement était accompagné du ministre du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat, des petites et moyennes entreprises, Serge Gnaniodem Poda, et celui de l’Environnement, de l’Eau, et de l’Assainissement, Roger Baro.

Le premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambèla, s’est imprégné des conditions de traitement de l’ONEA Bobo sur le site de Nasso, à une dizaine de kilomètres au nord-ouest de la ville ce vendredi 6 octobre 2023.

De la zone de captage, à la source en passant par le centre de traitement et l’un des nouveaux forages en finition, le chef du gouvernement a fait le tour pour toucher du doigt les difficultés de l’ONEA dans l’offre de l’eau potable aux populations.

Au sortir de cette visite guidée, Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambèla, a donné des orientations pour résoudre le problème d’eau potable dans la ville de Bobo-Dioulasso, selon le ministre en charge de l’eau, Roger Baro.

Le contraste de l’abondance de l’eau et le manque d’eau potable à Bobo-Dioulasso est résumé en trois difficultés par le directeur régional de l’ONEA Bobo, Jean Ouédraogo, qui s’est réjoui d’avoir reçu le premier ministre.

Il s’agit de l’inondation de la principale zone de captage, de l’instabilité de la fourniture d’énergie nécessaire pour transport de l’eau de station à la ville, et de la basse altitude dans la laquelle est située la station de traitement contrairement à la ville qui est en hauteur.

Cinq forages pour améliorer l’approvisionnement en eau potable

Le manque d’eau dans certains quartiers, a poursuivi le directeur régional, s’explique par leur situation géographique en hauteur par rapport à la station qui se situe en basse altitude.

Dans le cadre du projet d’amélioration de l’approvisionnement en eau potable de la ville, 40 000 mètres cubes d’eau par le biais de cinq forages en finition viendront s’ajouter aux 50 000 déjà produits au quotidien pour les bobolais, a confié M. Ouédraogo.

« Si tout se passe comme prévu, au cours de l’année 2024, les problèmes d’eau que nous avons dans la ville de Sya seront de mauvais souvenirs. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de difficultés d’approvisionnement en eau potable au regard de la situation géographique de la station », a prévenu le ministre Baro.

L’exécution des travaux de ces forages, aux dires de Jean Ouédraogo, est à 95%. Ce sont deux travaux majeurs (la construction de la ligne électrique, et l’acquisition d’équipements), à l’en croire, qui restent à finir pour mettre en marche ces cinq forages. « Les installations pourront être en service dès janvier », a rassuré M. Ouédraogo.

Le premier ministre a fait le tour des installations de la station de traitement de l’ONEA pour comprendre les difficultés liées à l’approvisionnement de l’eau potable à Bobo-Dioulasso. (ONEA_01)

D’ici janvier 2024, les cinq forages en construction permettront d’augmenter la capacité de production de l’ONEA Bobo, selon le ministre en charge de l’eau, Roger Barro (ONEA_01)

Les difficultés d’approvisionnement en eau potable de la ville de Sya se résument à l’instabilité de l’énergie, à l’inondation de la principale zone de captage, et de la situation géographique de la station de traitement. (ONEA_03).

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...

Burkina: 7 personnalités politiques entrent à l’ALT

L’Assemblée législative de Transition (ALT) du Burkina a accueilli sept nouveaux membres représentant les partis politiques conformément à l’article 15 de la Charte modifiée...

[Interview] : Présidence de la FBF : « Il faut que le président soit en dehors de certaines choses », Mahamadi Lamine Kouanda

Au lendemain du sacre de l’Etoile finale de Ouagadougou (EFO) qui a remporté pour la 15e fois la Coupe du Faso en football, Mahamadi...

Direction générale des impôts: démenti d’un recrutement

La Directrice générale des Impôts, Eliane T. Djiguemdé, dans un communiqué publié ce 17 juillet 2024, dément un avis de recrutement prétendument émis par...
spot_img

Autres articles

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...

Burkina: 7 personnalités politiques entrent à l’ALT

L’Assemblée législative de Transition (ALT) du Burkina a accueilli sept nouveaux membres représentant les partis politiques conformément à l’article 15 de la Charte modifiée...

[Interview] : Présidence de la FBF : « Il faut que le président soit en dehors de certaines choses », Mahamadi Lamine Kouanda

Au lendemain du sacre de l’Etoile finale de Ouagadougou (EFO) qui a remporté pour la 15e fois la Coupe du Faso en football, Mahamadi...

Direction générale des impôts: démenti d’un recrutement

La Directrice générale des Impôts, Eliane T. Djiguemdé, dans un communiqué publié ce 17 juillet 2024, dément un avis de recrutement prétendument émis par...