Accueil Sport Présidence de la fédération ivoirienne de football: Didier Drogba disqualifié

Présidence de la fédération ivoirienne de football: Didier Drogba disqualifié

Didier Drogba,l'international ivoirien
Didier Drogba,l'international ivoirien

L’association des médecins de la FIF, dernier rempart de Didier Drogba pour espérer être candidat à l’élection de la présidence de la fédération ivoirienne de football (FIF) a décidé d’accorder son parrainage à Sory Diabaté le jeudi 16 juillet 2020.

Didier Drogba ne sera donc pas candidat car n’ayant pas obtenu le parrainage d’un des cinq groupements d’intérêt. Les médecins affiliés à la FIF ont décidé d’accorder leur parrainage à Sory Diabaté. Il rejoignent ainsi, l’association des anciens footballeurs et celle des arbitres.

Pourtant, ils étaient considérés comme le dernier rempart de Didier Drogba pour cette élection. Notons que l’association des footballeurs ivoiriens (AFI) où il est vice-président et co-fondateur n’a pas voulu le soutenir dans sa candidature ils ont plutôt choisi de rejoindre l’association des entraîneurs en soutenant le candidat Yacine Idriss Diallo.

L’ex-capitaine des éléphants de Côte d’Ivoire ne sera donc pas candidat pour l’élection de la présidence de la FIF prévue le samedi 5 septembre 2020. Tous deux anciens de la FIF, Sory Diabaté et Yacine Idriss Diallo seront finalement face à face. Actuel vice président de la FIF, Sory Diabaté, est banquier de formation, il était déjà à la FIF sous Jacques Anoma. Il a occupé la tête de l’Entente sportive de Bingerville. Longtemps second, Sory Diabaté a très certainement acquis l’expérience nécessaire pour prendre la tête de la maison de verre. Le patron de la Ligue Pro revendique le soutien d’une cinquantaine de clubs.

« Si je n’ai pas confiance en moi, je ne vais pas sur le terrain. J’ai déjà fait le nombre d’heures de vols nécessaires en tant que copilote, je veux maintenant les commandes. Et je sais que je vais gagner , Il y a une chose qui a guidé mon enfance, c’est le leadership. Je n’ai donc pas peur d’affronter qui que ce soit. Je suis prêt pour cette bataille», a-t-il affirmé lors d’une interview. Idriss Diallo, 60 ans, n’est pas non plus du monde du football ivoirien.

Discret , il est dans le management du ballon rond depuis plusieurs années. Il a ainsi occupé les postes de président de l’Abidjan Université Club (AUC) de 1980 à 1983, de vice-président de l’Asec (1984-1998) et de 3e vice-président de la FIF en 2002. Idriss Diallo pourra compter sur le soutien de plusieurs clubs notamment, ceux membres du GX.

Source: Afrik Soir

www.libreinfo.net