spot_img

Burkina Faso: le président Traoré met en garde les «ennemis» du pays

Publié le : 

Publié le : 

Le 23 mars 2023 à Kaya dans la région du Centre-Nord du Burkina Faso, devant les forces vives de cette partie du pays, le chef de l’État, le capitaine Ibrahim Traoré a déclaré que les «ennemis» du pays seront «recherchés» et «vont payer».

Par Nicolas Bazié

« Les vrais impérialistes sont avec nous» foi du chef de l’État Ibrahim Traoré.

Dans la région du Centre-Nord où il s’est entretenu le 23 mars avec les forces vives dans la ville de Kaya, le président de la Transition a été clair : « Tous ceux qui pensent qu’ils sont cachés à l’intérieur ou à l’extérieur du pays et qui continuent d’informer et de communiquer pour l’ennemi, vont le payer».

Ce sont des attitudes qui selon lui sont inacceptables. « Nous n’allons pas permettre qu’il se plaisent lorsqu’il y a une attaque, de juste dire, des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) et des Forces de défense et de sécurité (FDS) sont tombés, ne cherchant même pas à savoir quel combat les VDP et les FDS ont mené et combien d’ennemis ils ont été neutralisés.»

Pour lui, cela n’intéresse guère les ennemis. « Ce sont des terroristes qui communiquent pour des terroristes qui combattent.» Il semble être convaincu d’une chose: ces gens dont il est question ne sont pas cachés. « Nous les chercherons là où ils sont. Et ils viendront répondre de leurs actes ici » a-t-il fait savoir.

Le chef de l’Etat a lancé ce message : « Qu’ils comprennent que les relations entre État sont toujours fortes. Celles entre un individu et un État ne peuvent jamais dépasser celles entre États parce que nous aurons toujours des compromis.»

Pour le capitaine Traoré, il est inconcevable que de vieilles personnes soient sur le théâtre des opérations et que des jeunes soient là à remettre en cause leur bravoure.

« Comment des jeunes, ne pouvant pas aller au front, peuvent se moquer de ces gens qui combattent jour et nuit?» s’interroge le chef de l’État qui soutient que cela « est inconcevable».

« Nous n’allons pas laisser cela comme ça. Ceux qui ne peuvent pas accompagner les combattants, qu’ils ne les découragent pas. Parce que les Burkinabè ont décidé de prendre leur destin en main et de combattre pour libérer leur terre. C’est ce que nous allons faire» a conclu le capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition.

Depuis sa prise du pouvoir le 30 septembre 2022, le président Traoré a toujours insisté sur la nécessité de faire attention à ce que l’on dit parce que, non seulement cela peut démoraliser les troupes au front, mais cela peut aussi donner des pistes aux terroristes pour mieux mener leurs activités.

Lire aussi: Centre-Nord : Le président Ibrahim Traoré s’entretient avec les populations

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina 2025: Les citoyens réclament un État assurant la défense de leurs intérêts

À l’horizon 2025, sur le plan politique, les Burkinabè veulent un Etat assurant l’éducation et la santé, la défense des droits et des intérêts...

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Ouagadougou : 48 heures pour l’intégration culturelle de l’Afrique Centrale

L'association Team Canards a tenu le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48h de la culture d'Afrique Centrale à Ouagadougou. Il s'agit...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Football: le Bayer Leverkusen d’Edmond Tapsoba remporte la coupe d’Allemagne

Le Bayer Leverkusen a remporté ce samedi 25 mai 2024, la coupe d'Allemagne pour la deuxième fois de son histoire après 1993. Le Bayer...
spot_img

Autres articles

Burkina 2025: Les citoyens réclament un État assurant la défense de leurs intérêts

À l’horizon 2025, sur le plan politique, les Burkinabè veulent un Etat assurant l’éducation et la santé, la défense des droits et des intérêts...

Burkina : Des citoyens s’expriment sur la prolongation de la transition

Les assises nationales se sont déroulées le 25 mai 2024 à Ouagadougou et ont prolongé la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré de...

Ouagadougou : 48 heures pour l’intégration culturelle de l’Afrique Centrale

L'association Team Canards a tenu le samedi 25 mai 2024 la 2ème édition des 48h de la culture d'Afrique Centrale à Ouagadougou. Il s'agit...

Terrorisme : « Djihad ne signifie pas tuer », Yacouba Traoré

Dans le cadre de la sensibilisation des acteurs des médias sur l’extrémisme violent, la Direction générale de la communication et des médias du ministère...

Football: le Bayer Leverkusen d’Edmond Tapsoba remporte la coupe d’Allemagne

Le Bayer Leverkusen a remporté ce samedi 25 mai 2024, la coupe d'Allemagne pour la deuxième fois de son histoire après 1993. Le Bayer...