Accueil Non classé Présidentielle ivoirienne:le Conseil Constitutionnel a déclaré quatre candidats éligibles

Présidentielle ivoirienne:le Conseil Constitutionnel a déclaré quatre candidats éligibles

Le Président ivoirien Alassane Ouattara candidat à sa propre succession
Le Président ivoirien Alassane Ouattara candidat à sa propre succession

Par La Rédaction

Le Conseil Constitutionnel ivoirien a officialisé lundi 14 septembre les noms des candidats éligibles à la présidentielle du 31 octobre prochain.Le suspense est tombé dans l’après midi d’hier. Ils sont quatre à prétendre à la magistrature suprême. Ce sont: Alassane Ouattara du RHDP,Henri Konan Bédié du PDCI/RDA,Pascal Affi N’Guessan du FPI et Kouadio Konan Bertin transfuge du PDCI/RDA. Tous ces candidats ont déjà l’expérience de la présidentielle.

Quarante autres prétendants ont vu leurs candidatures rejetées par les grands juges. Ces candidats sont entre autres,Mamadou Koulibaly ancien président de l’Assemblée nationale,Albert Mabri Toikeuse plusieurs fois ministre sous Alassane Ouattara,Marcel Amon Tanho précédemment ministre des affaires étrangères,l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et Guillaume Soro ancien président de l’Assemblée nationale. Ce dernier a immédiatement réagit sur sa page facebook quelques temps après la proclamation des noms par le Conseil Constitutionnel.” Je conteste vigoureusement la décision injuste et infondée prise ce lundi 14 septembre 2020 par le Conseil Constitutionnel. Je considère que c’est une décision inique, politiquement motivée, juridiquement boiteuse et qui s’inscrit dans une logique d’anéantissement de la démocratie et l’Etat de droit.”,a déclaré Guillaume Soro.

Investi le 13 septembre dernier à Abidjan par ses sympathisants,Guillaume Soro n’imaginait pas une invalidation de sa candidature. Il a d’ailleurs déposé plusieurs recours devant le Conseil Constitutionnel pour se donner toutes les chances mais rien ne fit.

L’ancien président de l’Assemblée nationale en exile du côté de l’hexagone n’a pas été du tout tendre avec le Conseil Constitutionnel:” Le Conseil Constitutionnel sous Mamadou Koné vient ainsi de cautionner, et cela sans surprise, la forfaiture et le parjure de M. Alassane Ouattara, consacrant ainsi la soumission du Droit et de la Justice à la férule du RHDP et de son Président. Nous ne pouvons accepter ce Coup d’Etat acté par le Conseil constitutionnel. Dans ces circonstances, j’annonce que nous engagerons une étape nouvelle de notre combat pour la démocratie dans notre pays. Elle sera âpre mais nous la gagnerons sans aucun doute.”

Henri Konan Bédié ,l’ancien Président ivoirien,âgé de 86 ans a également dénoncé une exclusion des candidatures de Guillaume Soro,Laurent Gbagbo,Mamadou Koulibaly: ” J’ai pris acte de la validation de ma candidature par le Conseil constitutionnel. Je dénonce cependant la validation de la candidature inconstitutionnelle de Monsieur Alassane Ouattara et l’exclusion arbitraire et antidémocratique de leaders politiques majeurs. Nous devons demeurer en ordre de marche pour l’alternance démocratique en vue de la construction d’une Côte d’Ivoire réconciliée, unie et prospère,” a déclaré le candidat du PDCI/RDA

La décision du Conseil Constitutionnel est sans appel.Les élections présidentielles sont prévues pour le 31 octobre prochain.

www.libreinfo.net