Home Société Prix Martin Ennals 2022 : le lauréat burkinabè, fait chevalier de l’Ordre...

Prix Martin Ennals 2022 : le lauréat burkinabè, fait chevalier de l’Ordre de l’Etalon

0
prix Martin Ennals 2022
Dr Daouda DIALLO décoré par le Président de la Transition burkinabé, Paul-Henri Sandaogo

Le Président du Faso, le Lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo DAMIBA,  a élevé à Ouagadougou le 4 juillet 2022 le lauréat du prix Martin Ennals 2022, Dr Daouda DIALLO au rang de chevalier de l’Ordre de l’Etalon, ce matin au palais présidentiel. Au cours d’une cérémonie solennelle, Dr DIALLO a reçu la reconnaissance de toute la Nation pour cette distinction internationale qui célèbre les défenseurs des droits humains.

« Ce n’est pas mon prix à moi seul, c’est le prix du Burkina Faso parce que ça honore le Burkina Faso », a déclaré Dr Daouda DIALLO après sa décoration. Pour lui, l’obtention du prix Martin Ennals montre également que notre pays a « des autorités qui ont une sensibilité, une attention particulière aux questions des droits de l’homme ». Aussi, le lauréat a tenu à remercier le Chef de l’Etat et son gouvernement pour l’accompagnement dans le processus de réception du prix.

Pharmacien et responsable du laboratoire médical du Centre hospitalier régional de Dédougou, Dr Daouda DIALLO est également le fondateur et le secrétaire général du Collectif contre l’Impunité et la Stigmatisation des Communautés (CISC) depuis 2019, dont l’un des objectifs est la promotion de la cohésion sociale entre les différents groupes ethniques du Burkina Faso. Il a été révélé au grand public comme défenseur des droits humains au lendemain des évènements de Yirgou.

Le ministre chargé des Droits humains, Barthélémy KERE, témoin de cette distinction a rappelé que le prix Martin Ennals a pour but de « récompenser le courage, la persévérance des militants des droits humains qui luttent, parfois hélas au préjudice de leur vie et de leur liberté, pour le respect des droits humains dans leur pays et dans le monde ». Il a aussi précisé que le prix a été créé en 1993 et porte le nom d’une fondation en hommage à un militant britannique des droits humains, par ailleurs ancien Secrétaire général de Amnesty internationale.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Lire aussi: Burkina Faso : Dr Daouda Diallo à Ouagadougou, après avoir reçu le Prix Martin Ennals à Genève

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 − 15 =