spot_img
spot_img

Tourisme au Burkina : hôtel Lancaster remporte le Prix national de l’entrepreneur touristique

Publié le : 

Publié le : 

Les rideaux sont tombés sur la 5e édition du prix national de l’entrepreneur touristique. C’est l’hôtel Lancaster Ouaga 2000, ex-Laïco qui a remporté ce prix le 6 octobre 2023.

Par Nicolas Bazié 

A la nuit de l’entrepreneur touristique, organisée à Ouagadougou, c’est l’hôtel Lancaster Ouaga 2000 qui a remporté le trophée du meilleur entrepreneur touristique de la catégorie hébergement, sous-catégorie  « haut de gamme, 4 et 5 étoiles ». 

Il repart ainsi avec le Prix national de l’entrepreneur touristique, en surpassant  les autres entreprises touristiques qui ont participé à la compétition. 

Le prix est composé d’un trophée, d’une attestation, d’un chèque d’un million de francs CFA et de gadgets. Cet hôtel 5 étoiles est composé de 231 chambres, une suite présidentielle, 10 villas privées dans le même bâtiment, 6 salles de réunion avec 2 grandes salles, deux terrains de tennis, une piscine, selon son directeur général Seydou Tiendrebeogo qui dit être content de voir son établissement reconnu comme étant le meilleur au Burkina Faso.

Le directeur général de l'hôtel Lancaster Ouaga 2000, Seydou Tiendrebeogo
Le directeur général de l’hôtel Lancaster Ouaga 2000, Seydou Tiendrebeogo

63 entreprises touristiques dont 19 établissements touristiques d’hébergement, 12 établissements de restauration, 16 agences de voyage et de tourisme, ont participé à cette compétition, a dit Sévérine Traoré, représentante des membres des jurys. 

Photo de famille des officiels et les lauréats de la nuit de l'entrepreneur touristique
Photo de famille des officiels et les lauréats de la nuit de l’entrepreneur touristique

Lors de la cérémonie, ce sont 16 distinctions , dont 8 pour les compétitions officielles , 5 prix spéciaux et  3 à titre d’hommage qui ont été décernées à des entrepreneurs et promoteurs d’entreprises touristiques. 

Les critères de base qui ont servi à la notation des entreprises sont l’état général de l’établissement, le personnel, l’hygiène et la sécurité, la gestion axée sur le développement durable, la valorisation du patrimoine touristique national, la promotion des mets locaux, la créativité, l’innovation et l’excellence.

A ceci s’ajoutent  la maîtrise du patrimoine touristique national, la maîtrise des techniques d’accueil, d’animation, le secourisme et la sécurité des touristes. 

Toutes ces entreprises touristiques étaient réparties dans les catégories hébergement, restauration, voyage, touristique. Ce sont elles toutes qui gagnent, note le parrain de la présente cérémonie, le ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières Simon-Pierre Boussim qui rassure qu’elles ont le soutien du peuple burkinabè.

Le ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières Simon-Pierre Boussim, parrain de la présente cérémonie
Le ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières Simon-Pierre Boussim, parrain de la présente cérémonie

«Les innovations de cette édition concernent principalement la création de nouvelles catégories afin de tenir compte des classes catégorielles pour les établissements touristiques d’hébergement ainsi que la prise en compte de la territorialité du site commenté pour le guidage touristique», a indiqué le ministre en charge du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo. 

Pour le ministre, les apports du tourisme au vivre ensemble et à la cohésion sociale sont énormes. Il explique, par exemple, que le tourisme contribue à renforcer les valeurs de paix entre les communautés et les visiteurs.

Prix national entrepreneur touristique
Le ministre en charge du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo (à droite) remettant un pris à un lauréat

« Il est un moyen de s’ouvrir au monde et facilite la compréhension des cultures», déclare-t-il, ajoutant que «le tourisme constitue un canal de brassage et participe à dresser les ponts de l’interculturalité ; toute chose qui conduit à la tolérance, au respect et à la compréhension mutuelles.»

Le ministre du Tourisme, monsieur Ouédraogo a surtout salué la persistance des hommes et des femmes, « dynamiques, volontaires, patriotes et engagés» selon lui, et qui s’investissent chaque jour pour «la contribution effective du secteur au développement économique et social de notre pays».

Situation nationale oblige, le ministre Jean Emmanuel Ouédraogo a invité les Burkinabè à se recentrer sur eux-mêmes, à développer des produits touristiques adaptés à la demande nationale.

«C’est l’occasion pour nous de développer notre tourisme interne afin de soustraire le secteur des aléas liés à la conjoncture socio-économique et politique internationale», fait-il comprendre. 

Placée sous le thème: « Tourisme, facteur de paix et de cohésion sociale », la nuit de l’entrepreneur touristique a connu la présence de personnalités comme l’ancienne ministre de la Culture Dr Elyse Thiombiano, l’artiste musicien ivoirien A’salfo, lead du groupe Magic System , sans oublier le ministre burkinabè de la Défense, le colonel-major Kassoum Coulibaly.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...

Burkina : Une trentaine de personnes devant le juge pour une affaire de parcelles 

Une trentaine de personnes comparaissent ce 19 juillet 2024 à la session spéciale du Tribunal de grande instance Ouaga I. Composés entre autres de...

Culture: Floby présente son 7e album au ministre d’état

L’artiste chanteur et compositeur burkinabè Floby a été reçu en audience, jeudi 18 juillet 2024 à Ouagadougou, par le ministre d'État, ministre de la...

Burkina : Pas de liberté provisoire pour Marcel Tankoano et autres

La Cour d'appel de Ouagadougou a rejeté ce 19 juillet 2024 les demandes de mise en liberté provisoire formulées par les avocats de Marcel...
spot_img

Autres articles

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...

Burkina : Une trentaine de personnes devant le juge pour une affaire de parcelles 

Une trentaine de personnes comparaissent ce 19 juillet 2024 à la session spéciale du Tribunal de grande instance Ouaga I. Composés entre autres de...

Culture: Floby présente son 7e album au ministre d’état

L’artiste chanteur et compositeur burkinabè Floby a été reçu en audience, jeudi 18 juillet 2024 à Ouagadougou, par le ministre d'État, ministre de la...

Burkina : Pas de liberté provisoire pour Marcel Tankoano et autres

La Cour d'appel de Ouagadougou a rejeté ce 19 juillet 2024 les demandes de mise en liberté provisoire formulées par les avocats de Marcel...