Accueil Economie Prix Nobel Paix 2019 : le Premier ministre éthiopien décroche seul, le...

Prix Nobel Paix 2019 : le Premier ministre éthiopien décroche seul, le Prix Nobel de la Paix 2019

Le prix Nobel de la paix 2019 a été décerné ce vendredi 11 octobre 2019 à Oslo, au Premier ministre Ethiopien, Abiy Ahmed Ali. Il a été l’acteur de la réconciliation entre son pays et l’Érythrée après 20 ans de conflit.

Le prix Nobel de la paix 2019 est attribué au Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed Ali pour avoir travaillé à réconcilier son pays avec l’Érythrée, après vingt ans de conflit.
Abiy Ahmed est arrivé à la tête du gouvernement éthiopien en avril 2018. Il a très vite tendu la main à son homologue érythréen, Issaias Afeworki, pour signer une déclaration historique qui a mis fin à 20 ans de guerre. Cette guerre entre les deux pays qui a fait plus de 60 000 morts.

Le Comité Nobel norvégien, a ainsi estimé que les efforts d’Abiy Ahmed Ali qui a œuvrer à ramener la paix et la coopération internationale, en mettant fin à ce conflit frontalier avec l’Erythrée était salutaire et doit être récompensés. Sept prix Nobel sont décernés chaque année. Cinq cette année ont été déjà attribués (médecine, physique, chimie et littérature).

Les lauréats recevront en plus de la médaille d’or et du diplôme, un chèque de 9 millions de couronnes soit 830 000 euros à se partager ; lorsqu’un même prix comporte plusieurs lauréats. Mais cette année, le Nobel de la paix est uniquement attribué à Abiy Ahmed Ali. Depuis le lancement de ce prix en 1901, de nombreux lauréats ont été à la fois récompensés à plusieurs éditions.

Médaille d’or, prix Nobel de la paix 2019,revenue au premier ministre éthiopien Abiy Ahmed Ali

La cérémonie de remise des prix Nobel va se dérouler le mardi 10 décembre prochain, date anniversaire du décès du fondateur des Prix Nobel, le chimiste, industriel et philanthrope suédois, Alfred Nobel.

La Rédaction
www.libreinfo.net

Encadré
Les prix Nobels déjà disponibles

Nobel de littérature

Deux prix Nobels de littérature ont été remis simultanément cette année, car le prix Nobel de littérature 2018 avait été reporté pour cause de scandale sexuel retentissant à l’Académie suédoise, qui remet ce prix. Le prix Nobel de littérature 2018 revient à l’écrivaine polonaise Olga Tokarczuk, 57 ans, “pour une imagination narrative qui, avec la passion encyclopédique, représente le franchissement des frontières comme une forme de vie”. Le Nobel de littérature 2019 est quant à lui attribué à l’auteur autrichien Peter Handke, 76 ans, pour son œuvre qui “forte d’ingénuité linguistique, a exploré la périphérie et la singularité de l’expérience humaine”.

Nobel de chimie

Trois chimistes ont été récompensés par le prix Nobel de chimie 2019, un Américain, un Britannique et un Japonais, pour leur invention et leur développement des batteries au lithium-ion : John B.Goodenough, M.Stanley Whittingham et Akira Yoshino. “Les batteries lithium-ion ont révolutionné nos vies et sont utilisées dans tout, des téléphones portables aux ordinateurs portables en passant par les véhicules électriques. Grâce à leurs travaux, les lauréats en chimie de cette année ont jeté les bases d’une société sans fil et sans combustibles fossiles”, précise le Comité Nobel.

Nobel de physique

Le prix Nobel de physique 2019 est attribué conjointement à trois astrophysiciens, un Américain et deux Suisses : James Peebles, Michel Mayor et Didier Queloz. James Peebles est récompensé pour ses “découvertes théoriques sur la cosmologie physique”, et Michel Mayor et Didier Queloz sont primés pour “leur découverte d’une exoplanète tournant en orbite autour d’une étoile similaire au Soleil”.

Nobel de médecine

Le prix Nobel de médecine 2019 est décerné par l’institut Karolinska, une université médicale basée à Stockholm, en Suède, à trois chercheurs, deux Américains et un Britannique, pour leur découverte sur l’oxygénation des cellules : William G. Kaelin Jr, Sir Peter J. Ratcliffe and Gregg L. Semenza. “L’importance fondamentale de l’oxygène est comprise depuis des siècles, mais on ignorait jusqu’à présent comment les cellules s’adaptent aux changements en taux d’oxygène. Cette année, les travaux primés par le Nobel de médecine révèlent les mécanismes moléculaires sous-jacents à l’adaptation des cellules aux variations de l’apport en oxygène”, précise le comité Nobel.

Source : www.linternaute.com
www.libreinfo.net