spot_img
spot_img

RDC : 26 candidats pour un seul fauteuil présidentiel

Publié le : 

Publié le : 

La campagne électorale pour les élections présidentielle et législative a été lancée en République Démocratique du Congo (RDC), le 19 novembre 2023. Au total, 26 candidats pour la présidentielle et 25 832 concourent pour les sièges parlementaires.

Par Issoufou Ouedraogo

Malgré la situation sécuritaire critique dans l’Est de la RDC, dans les territoires de Rutshuru et Masisi dans le sud-ouest, les hostilités pour la campagne présidentielle sont lancées avec 44 millions d’électeurs attendus aux urnes.

Les électeurs auront à dépenser beaucoup d’énergie en voiture, en bateau et autres pour se donner des chances d’être élus. L’élection présidentielle comme à l’accoutumée et compte tenu de multiples enjeux et de rivalités directes entre des personnes et des personnalités, cristallisera toutes les attentions.

Pour ce scrutin prévu le 20 décembre, 26 candidats sont en lice dont le président sortant, Félix Tshisekedi et Martin Fayulu qui ne cesse de revendiquer sa victoire à la présidentielle d’il y a 5 ans. Moise Katumbi, Denis Mukwege et Mata Mponyo sont aussi candidats et sont de véritables challengers de Félix Tshisekedi, à cette élection qui est couplée avec les législatives.

Félix Tshisekedi, le président candidat à sa propre succession à Kinshasa, Moïse Katumbi à Kisangani, Martin Fayulu dans son fief de Bandundu-ville ont réalisé, chacun à son niveau, une entrée en piste réussie, car la mobilisation a été au rendez-vous.

Et dès les premiers jours de la campagne, les joutes verbales, entre les crocodiles du même marigot ont pris place au détriment des programmes sur les candidats.

En attendant le jour décisif pour jauger les forces réelles, les alliances se feront et se dénoueront au gré des intérêts. Félix Tshisekedi semble avoir le soutien de nombre de personnalités dont des figures tutélaires du microcosme politique de la RD Congo, comme les vice-Premiers ministres, l’ancien pensionnaire de la Cour pénale internationale, Jean-Pierre Bemba et Vital Kamerhe.

Certes, Moïse Katumbi peut compter sur l’ancien Premier ministre Augustin Matata Ponyo Mapon, Franck Diongo et Seth Kikuni qui se sont désistés en sa faveur.

Mais l’ancien gouverneur du Katanga aura en face de lui, d’autres poids lourds de l’opposition comme le candidat malheureux de la dernière présidentielle, Martin Fayulu et le Nobel de la paix, le célèbre «réparateur des femmes», Docteur Denis Mukwege.

Cette impossible union autour d’un seul candidat, risque d’être suicidaire pour l’opposition, dans une élection à un seul tour comme celle de la RD Congo.

Au total, selon la commission électorale nationale indépendante (CENI) 25 832 candidats sont en lice pour les 500 sièges à l’Assemblée nationale, 44 110 candidats pour la députation provinciale.

www.libreinfo.net

Articles de la même rubrique

Économie: les directeurs généraux des Douanes de l’AES et le Togo en conclaves à Niamey

Interconnexion des systèmes informatiques douaniers de l’alliance des États du Sahel (AES) : les pertinentes décisions des Directeurs Généraux à Niamey Quelques jours après la matérialisation...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Jeu de ping-pong entre l’ancien ministre et son DAF

Le procès en appel de l'affaire Vincent Dabilgou et autres s'est poursuivi ce mardi 23 juillet 2024 devant  la Cour d'appel de Ouagadougou. Les...

Parlement de la CEDEAO : Le Bureau condamne fermement l’altercation entre deux députés

Le Bureau du Parlement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a fermement condamné, ce lundi 22 juillet 2024, l’altercation,...

Recrutements à La Poste Burkina : Une foule immense au Stade municipal pour 23 postes

Une marée humaine s’est retrouvée au Stade municipal Issouf Joseph Conombo de Ouagadougou ce 23 juillet 2024 pour le dépôt des dossiers des concours...

États-Unis/Burkina : « C’est dans les difficultés qu’on reconnaît les vrais amis » (Premier ministre)

Le Premier ministre, Dr Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambèla a reçu en audience, ce 22 juillet 2024, l’ambassadrice des États-Unis d’Amérique, Joann M. Lockard,...
spot_img

Autres articles

Économie: les directeurs généraux des Douanes de l’AES et le Togo en conclaves à Niamey

Interconnexion des systèmes informatiques douaniers de l’alliance des États du Sahel (AES) : les pertinentes décisions des Directeurs Généraux à Niamey Quelques jours après la matérialisation...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Jeu de ping-pong entre l’ancien ministre et son DAF

Le procès en appel de l'affaire Vincent Dabilgou et autres s'est poursuivi ce mardi 23 juillet 2024 devant  la Cour d'appel de Ouagadougou. Les...

Parlement de la CEDEAO : Le Bureau condamne fermement l’altercation entre deux députés

Le Bureau du Parlement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a fermement condamné, ce lundi 22 juillet 2024, l’altercation,...

Recrutements à La Poste Burkina : Une foule immense au Stade municipal pour 23 postes

Une marée humaine s’est retrouvée au Stade municipal Issouf Joseph Conombo de Ouagadougou ce 23 juillet 2024 pour le dépôt des dossiers des concours...

États-Unis/Burkina : « C’est dans les difficultés qu’on reconnaît les vrais amis » (Premier ministre)

Le Premier ministre, Dr Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambèla a reçu en audience, ce 22 juillet 2024, l’ambassadrice des États-Unis d’Amérique, Joann M. Lockard,...