Home Sécurité Recrutement/VDP : Formalités allégées pour faciliter l’enrôlement d’un grand nombre de Burkinabè

Recrutement/VDP : Formalités allégées pour faciliter l’enrôlement d’un grand nombre de Burkinabè

0
VDP
Un Volontaire qui s'est fait enrôler pour défendre sa patrie, dans la lutte contre le terrorisme. Source: Lefaso.net

Le gouvernement a lancé le recrutement de 15 000 Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) au plan national et de 35 000 autres VDP communaux, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Ce sont donc un total de 50 000 VDP que l’État recrute cette année 2022. Mais un obstacle freine l’élan de nombreux volontaires, c’est la présentation, obligatoire, de documents attestant de leur nationalité burkinabè.

Par Nicolas Bazié

Certains candidats rencontrent des difficultés pour réunir les documents nécessaires, à temps, pour le recrutement massif de des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) lancé par le gouvernement.

C’est notamment le cas d’un candidat rencontré au gouvernorat de la région du Centre, à Ouagadougou. Ce candidat volontaire, a déploré le fait que dans le dossier, il soit exigé les copies légalisées de certains documents comme la carte nationale d’identité burkinabè (CNIB) et l’extrait d’acte de naissance. Selon lui, la présentation de ces documents constitue une barrière pour certaines personnes qui auraient pourtant bien voulu se faire enrôler.

Selon ce candidat, « c’est mieux que les responsables simplifient les choses. Sinon cela peut être une raison pour certains de se désister parce que les légalisations impliquent des courses par-ci par-là ainsi qu’un coût ».

Ces conditions exigées ont un impact sur le rythme de dépôt des candidatures. De plus, certains candidats, qui ont fui précipitamment leurs maisons à cause du terrorisme, par exemple, ont laissé derrière eux, leurs extraits de naissances et d’autres documents importants.

Parmi eux, certains n’ont seulement que leur carte d’identité. Et des déplacés internes qui voudraient s’enrôler se retrouvent ainsi dans un sérieux problème.

Le gouvernement a dit avoir donné, récemment, des instructions, pour un allègement des formalités, afin de faciliter l’enrôlement du plus grand nombre de personnes.

Par exemple, la nécessité de produire une copie légalisée de la CNIB et une copie légalisée de l’extrait de naissance (exigé pour l’établissement de la CNIB) ne fait-elle pas doublon ?

Il reste entendu que des vérifications seront faites sur les dossiers déposés avant l’acceptation définitive des candidatures.

L’urgence n’exclut pas la vigilance dans le processus de recrutement qui doit se faire avec précautions pour un bon choix de ces volontaires pour la défense de la patrie.

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 × 28 =