spot_img
spot_img

Le Burkina et le Mali dénoncent « des recrutements frauduleux » au sein de l’OHADA

Publié le : 

Publié le : 

Le Burkina Faso et le Mali ont conjointement dénoncé, dans un communiqué, ce 9 septembre 2023, « des recrutements frauduleux » de personnels qui ont eu lieu, lors de la 55e session du conseil des ministres et de gouvernements de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA).

Par Nicolas Bazié 

Ces recrutements frauduleux de personnes au sein de l’OHADA ont été faits « sous l’instigation de l’Agence française de développement (AFD)», selon les autorités burkinabè et maliennes.

« L’une des causes profondes de ces recrutements frauduleux, est le chantage opéré par l’Agence Française de Développement, qui a menacé ouvertement de retirer son financement, au cas où, des candidats qui lui sont favorables ne seraient pas choisis», lit-on dans un communiqué conjoint publié ce 9 septembre 2023.

Ouagadougou et Bamako ont, entre autres, exigé «la suspension des personnels frauduleusement recrutés» et ont demandé à la conférence des chefs d’État de l’OHADA de se «saisir urgemment de la question.»

En tout état de cause, les deux pays préviennent qu’ils tireront « toutes les conséquences de droit, en cas de passage en force.»

Le Burkina Faso et le Mali ont aussi dénoncé de «nombreuses manœuvres illégales, déloyales consistant à retirer abusivement la parole» à leurs représentants au cours des travaux de la 55e session du conseil des ministres et de gouvernements de l’Organisation qui a eu lieu à Kinshasa en RDC du 28 au 30 août 2023.

L’OHADA réunit depuis trois décennies le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Centrafrique, la Côte d’Ivoire, la République du Congo, les Comores, le Gabon, la République de Guinée, la Guinée-Bissau, la Guinée-Equatoriale, le Mali, le Niger, la République Démocratique du Congo, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

Elle a pour but d’harmoniser et de simplifier les processus liés aux affaires dans ces pays.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Lutte contre le financement du terrorisme au Burkina : le gouvernement adopte un avant-projet de loi

(Ouagadougou, 17 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des Ministres. Selon...

Humanitaire: 173 Burkinabè refoulés de la Côte d’Ivoire

(Ouagadougou, 17 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des Ministres. Selon...

Foot: Jonathan Pitroipa candidat à la présidence de la FBF

L'ancien international burkinabè Jonathan Pitroipa a déposé ce mercredi 17 juillet 2024 son dossier à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF)...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara en visite en France 

Par P.Z Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a quitté Abidjan ce 17 juillet 2024 pour la France. C'est l’information donnée par la Présidence ivoirienne. Toutefois, il...

Lutte contre la corruption : La Présidence du Faso donne le ton

La Présidence du Faso entend créer une cellule anti-corruption, a annoncé mardi 16 juillet 2024, la Direction de la communication de l’institution. Par Nicolas Bazié  C’est...
spot_img

Autres articles

Lutte contre le financement du terrorisme au Burkina : le gouvernement adopte un avant-projet de loi

(Ouagadougou, 17 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des Ministres. Selon...

Humanitaire: 173 Burkinabè refoulés de la Côte d’Ivoire

(Ouagadougou, 17 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des Ministres. Selon...

Foot: Jonathan Pitroipa candidat à la présidence de la FBF

L'ancien international burkinabè Jonathan Pitroipa a déposé ce mercredi 17 juillet 2024 son dossier à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF)...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara en visite en France 

Par P.Z Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a quitté Abidjan ce 17 juillet 2024 pour la France. C'est l’information donnée par la Présidence ivoirienne. Toutefois, il...

Lutte contre la corruption : La Présidence du Faso donne le ton

La Présidence du Faso entend créer une cellule anti-corruption, a annoncé mardi 16 juillet 2024, la Direction de la communication de l’institution. Par Nicolas Bazié  C’est...