Accueil Economie Refus de paiement de 10 millions fcfa,l’intermédiaire du DGA de la Douane...

Refus de paiement de 10 millions fcfa,l’intermédiaire du DGA de la Douane révèle sa”fortune illicite”à l’ASCE-LC

Le Directeur Général Adjoint des Douanes Alassane William Kabore
Le Directeur Général Adjoint des Douanes Alassane William Kabore

Le 18 juin 2020,le Procureur du Faso Harouna Yoda a animé une conférence de presse à Ouagadougou pour faire le point de plusieurs dossiers en justice.Parmi ces dossiers,il y avait celui de l’ACOMOD,le substitut du Procureur général Narcisse Sawadogo et son acolyte Alassane Bagagnan sans oublier la révélation d’une mis en examen de l’actuel Directeur Général Adjoint de la Douane Alassane William Kabore et deux autres personnes proches de lui.

Par La Rédaction

“Mon parquet a été saisi d’un procès-verbal d’enquête du Commissariat Central de Police de Ouagadougou qui avait été saisi par l’Autorité supérieure du Contrôle d’Etat (l’ASCE/LC) à qui les faits reprochés au mis en examen ont été dénoncés. Des investigations menées par le CCPO (Commissariat Central de Police de Ouagadougou), il ressort que monsieur KABORE William Alassane a, par une simulation illicite, utilisé monsieur KABORE Christophe Anne en vue de l’achat et la mise en valeur de quinze (15) parcelles dans la ville de Ouagadougou dont le montant cumulé serait d’un milliard trois cent millions (1 300 000 000) F CFA . En sa qualité de fonctionnaire des douanes, il est difficile d’amasser une telle fortune en vingt-trois ans de service sous le couvert de tierce personne, ce qui veut dire que ces investissements n’incluent pas ceux que le mis en cause a réalisé en son nom propre,”avait déclaré le Procureur du Faso dans son communiqué.

Quelques semaines après l’annonce du Procureur du Faso,l’on sait désormais dans quelles circonstances le Directeur Général Adjoint de la Douane Alassane William Kabore s’est retrouvé dans des démêlés judiciaires. En effet,depuis près de 20 ans,M.Kabore s’est attaché les services d’un intermédiaire pour suivre les exécutions de ses chantiers et divers autres projets dont des achats de parcelles,du ciment etc. Le patron adjoint de la Douane a promis la somme de dix millions de fcfa à ce dernier au terme des travaux. Très fidèle au DGA de la douane,il aurait exécuté avec loyauté tout ce qui était prévu dans leur contrat verbal. Il connaissait tous les chantiers et parcelles du DGA,il n’y avait aucun secret pour lui à ce qu’on dit.

Cependant,l’intermédiaire fera une expérience amère après l’exécution de sa mission. Selon les informations de Libreinfo.net près de 20 ans après,ce dernier n’a encore rien reçu des 10 millions fcfa promis. Il saisit donc un avocat qui appelle le Directeur Général Adjoint de la douane pour tenter de résoudre le problème à l’amiable mais que neni. L’intermédiaire supporte difficilement sa peine et cette fois ci,il saisi un des anciens procureurs qui lui propose d’aller résoudre le problème à l’amiable. Lasse de se balader entre avocat et le tribunal de grande instance de Ouagadougou, l’intermédiaire saisi enfin l’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat-Lutte contre la Corruption(ASCE-LC) pour dénonciation.

Cette fois ci,le Directeur Général Adjoint de la Douane,M. Kabore tombe sur le chemin du Procureur Harouna Yoda. Les affaires prendront une autre tournure. Nommé DGA de la Douane de 2011 à 2015,celui ci s’est vu nommé encore à ce poste en 2019. Selon ses proches il pensait remplacer désormais le Directeur Général de la Douane admis à la retraite. Malheureusement pour lui,au sommet de l’Etat,l’on aurait eu vent de son dossier judiciaire,son rêve ne dure donc pas longtemps. Pire,il en veut à son intermédiaire qui l’a jeté entre les mains de la justice.

Depuis lors,Alassane William Kabore est dans le viseur de la justice ainsi que son épouse et une autre personne. Tous les trois ont été mis en examen sans être placés en détention mais sous contrôle judiciaire pour des faits d’enrichissement illicite, de délit d’apparence et de blanchiment.

www.libreinfo.net