Home Politique Région de l’Est/ALT: il n’y a pas eu de candidat dans la...

Région de l’Est/ALT: il n’y a pas eu de candidat dans la province de la Tapoa

0
Assemblée Législative Transition Burkina
La province de la Tapoa marquée en rouge sur la carte du Burkina Faso

Dans le processus de mise en place des institutions de la transition notamment l’Assemblée Législative de Transition, les représentants doivent être choisis par les forces vives dans chaque province et le procès verbal de désignation déposé dans le chef-lieu de région où se fera la désignation du ou des députés la zone selon le quota. Cependant, dans la province de la Tapoa, région de l’Est, il n’y a pas eu de candidature.

Par Soanguipali Couldiati

Il n’y a pas eu de candidat dans la province de la Tapoa (Est) pour être représentant à l’Assemblée Législative de Transition (ALT) pour le compte de la région de l’Est.

Un comité provincial composé des représentants de la communauté protestante, catholique, musulmane, coutumière, et des organisations de la société civile devrait se réunir le jeudi 3 novembre 2022 pour désigner un candidat.

Ce comité ne s’est finalement pas réuni. Les raisons avancées diffèrent selon les responsables de structures contactés.

Selon Abel Tankoano, les communautés religieuses dont il est le porte-parole n’ont pas participé à la réunion parce que la partie coutumière a été empêché d’y prendre part.

Il fait comprendre donc que dans un contexte où la cohésion sociale doit être la boussole de toute instance, et la communauté coutumière est garante des pouvoirs traditionnels, il n’est pas éthique pour eux de prendre part à une telle réunion.

C’est le responsable provincial des organisations de la société civile (OSC) Etienne Combary, qui a été accusé de refuser la participation des coutumiers.
De son côté, il se défend. Il dit reconnaître avoir contacté les représentants des forces vives de la province de la Tapoa sauf celui de la communauté coutumière car selon ses explications, l’autorité administrative n’a pas cité cette composante.

Les forces vives ne s’étant pas réunies, aucun candidat au poste de député à l’Assemblée Législative de Transition pour le compte de la région de l’Est n’a été enregistré pour être retenu.

Par contre, les provinces de la Gnagna, du Gourma, de la Komondjari et de la Kompienga ont pu présenter leurs candidats.

Lire aussi: Burkina/Transition : tension observée à Banfora (Cascades) autour de la désignation d’un représentant à l’Assemblée législative

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
11 ⁄ 1 =